Les préadolescents et le gsm : Perception et utilisation de l’outil dans leur vie quotidienne.

2215 mots 9 pages
Mémoire écrit par
Marie de Moerloose

Année académique : 2005 - 2006
Année d’étude : ECAP 22

Les préadolescents et le gsm :
Perception et utilisation de l’outil dans leur vie quotidienne.
(Résumé)
Partie I : Une mise en contexte
Chapitre 1 : Le préadolescent
Dans notre société industrialisée, le terme préadolescent désigne les jeunes de 10 à 14 ans. Ils ont assimilé un ensemble de qualités morales et de facultés intellectuelles pendant leur enfance. Jusqu’à la fin de leur adolescence, ils vont se forger leurs propres opinions et souhaiteront acquérir de l’autonomie afin de devenir adulte, de trouver leur place dans la société. Or, s’insérer dans une communauté signifie s’en approprier les caractéristiques. Les valeurs de notre société en constante évolution, sont être la flexibilité et l’adaptation au changement. Ayant acquis ces capacités dès leur enfance, les jeunes seraient donc prédisposés à s’adapter et à s’approprier très facilement la technologie, particulièrement celle de la téléphonie mobile. Selon Jean Piaget, psychologue suisse de renommée internationale, c’est également dès 11-12 ans que le préadolescent devient responsable et capable de prendre des décisions qui le concernent directement, dont celle d’avoir un téléphone portable.
Chapitre 2 : Le téléphone mobile
L’invention du téléphone fixe par Graham Bell en 1877 est considérée comme la deuxième des trois révolutions des communications, transformant notre société en une société mondiale de l’information. Avec les progrès de l'informatique et les codages numériques, la téléphonie mobile se développa dès la fin des années 70. Le téléphone portable, communément appelé gsm, nous permet de transmettre et recevoir des informations en « temps réel » dans le monde entier. Il apparaît aujourd'hui comme un outil de communication pratique, facile d’utilisation et indispensable.
Les trois opérateurs de téléphonie mobile en Belgique sont Proximus, Mobistar et Base. Fin
2000, ils

en relation

  • Les marches du futur
    69077 mots | 277 pages