Les registres littéraires

1774 mots 8 pages
LES REGISTRES LITTÉRAIRES

BURELESQUE

Origine : l'adjectif burlesque (du latin burla, plaisanterie) désigne un comique outré. Sous sa forme substantivée, il désigne un style très prisé au XVII° siècle qui traitait un sujet noble de manière familière. Très voisin, le registre héroï-comique traite, lui, un sujet vulgaire de manière noble (Boileau, Le Lutrin).

Vocabulaire : familier, voire vulgaire pour traiter un sujet noble, il peut être à l'inverse délicat et précieux pour traiter un sujet vulgaire.

Formes : le burlesque, volontiers narratif, consiste à caricaturer les situations, à travestir les individus (humanisation des dieux, animalisation des hommes). Les situations les plus grossières, violemment contrastées, peuvent être racontées de manière mécanique.

Exemple : la chanson Hécatombe de Georges Brassens.

COMIQUE

Formes : quelles qu'en soient les formes. C'est toujours d'un décalage qu'est fait le comique : décalage entre la souplesse du vivant et le mécanisme d'une situation; décalage entre l'apparence de sérieux et le ridicule ou l'énormité du propos (humour). Le comique est toujours pour cela, à des degrés divers, dominé par un registre parodique. Il manifestera ce décalage par l'alliance de termes au niveau de langue différent, par les jeux de mots, l'utilisation incongrue d'un vocabulaire et d'une syntaxe (lexique précieux appliqué à une situation triviale). Le registre comique naît souvent aussi de reprises parodiques (pastiche et parodie littéraires, clichés détournés).

Exemple : le registre comique dans le roman : 
Raymond Queneau, Zazie dans le métro, XIV,1959.

DIDACTIQUE

Vocabulaire : il peut être technique, en tout cas référentiel, puisqu'il s'agit toujours par ce registre d'apporter au lecteur des informations circonstanciées ou de lui enseigner un certain type de comportement (voyez définition et exemple sur la page consacrée aux registres du texte argumentatif.

Formes : elles seront volontiers

en relation

  • Les Registres Litteraires
    467 mots | 2 pages
  • Les registres littéraires
    3701 mots | 15 pages
  • Registre litteraire
    750 mots | 3 pages
  • Les registres littéraires
    1922 mots | 8 pages
  • Les registres littéraires
    1554 mots | 7 pages
  • Registres littéraires
    359 mots | 2 pages
  • Registres littéraires
    451 mots | 2 pages
  • Registres littéraires
    2070 mots | 9 pages
  • Les registres litteraires
    491 mots | 2 pages
  • Registres littéraires
    850 mots | 4 pages