Les rites de passage dans la franc maconnerie

1766 mots 8 pages
Les rites de passage dans la franc-maçonnerie

L’ethnologue Arnold Van Gennep a étudié au début du XXe siècle les rites de passage. Il existe selon lui trois temps qui découpent les rites de passages : la séparation, où l’individu est isolé du groupe, la marge, moment où s’effectue l’efficacité du rituel, et l’agrégation qui est le retour au sein du groupe. Il y a trois rites de passages dans la franc-maçonnerie. Le premier est la cérémonie d’initiation : le passage du profane, celui qui n’est pas franc-maçon, au statut d’apprenti, après l’entrée dans la franc-maçonnerie, il existe deux autres cérémonies : celle de réception pour devenir compagnon et ensuite la cérémonie d’élévation pour devenir maître. Nous nous attacherons seulement à présenter les rites et les symboles qui entourent la cérémonie d’initiation, en tentant de montrer en quoi ils s’insèrent dans le modèle de Van Gennep.

La cérémonie d’initiation confère au candidat le degré d’apprenti, premier degré commun à tous les rites et toutes les obédiences.
Le profane, dont la candidature a été remise et acceptée est, avant son initiation, introduit dans le Cabinet de Réflexion. Il doit donc s’isoler des autres membres du groupe : cet isolement rappelle celui qui précède les cérémonies d’initiation dans les sociétés traditionnelles. Le candidat ainsi isolé au milieu des objets qui lui rappellent la mort, a sous les yeux des maximes de fermeté et d’espoir ; il meurt en quelque sorte à son ancienne vie, et se prépare à une vie nouvelle.
Le Cabinet de Réflexion est un endroit séparé de la loge, et dans lequel le candidat médite. Cette pièce est sombre et décorée de telle manière qu’elle provoque un sentiment de recueillement et de solitude. Des éléments tirés de la tradition alchimique décorent ce cabinet éclairé uniquement par la lumière d’une bougie. Dans cette sorte de réduit peint intérieurement en noir on trouve placés des ossements, un crâne humain, une petite table, un tabouret et une écritoire,

en relation

  • Le role du symbolisme dans la perception de la franc-maçonnerie
    3073 mots | 13 pages
  • Fm loge
    1591 mots | 7 pages
  • Bonne maman
    1966 mots | 8 pages
  • L’universalité maçonnique
    1159 mots | 5 pages
  • Vue de l'esprit
    1055 mots | 5 pages
  • Arcana
    4593 mots | 19 pages
  • Le passage
    1490 mots | 6 pages
  • Similitude entre franc maçonnerie et compagnonnage du devoir
    1908 mots | 8 pages
  • Histoire du rite d'york
    3076 mots | 13 pages
  • Devenir franc-maçon
    624 mots | 3 pages