Les roms

Pages: 6 (1419 mots) Publié le: 30 janvier 2011
LES ROMS

L’APPARITION DE LA FIGURE DE L’IMMIGRE DANS LES MEDIAS FRANÇAIS DURANT LES ANNES 1970

Le débat sur l’immigration n’est pas apparu dans les années 1980, avec la gauche au pouvoir, l’émergence des jeunes générations issues de l’immigration et la montée du Front national. Une analyse attentive des medias prouve que c’est au début des années 1970, au moment où s’achèvent les TrenteGlorieuses, que l’intérêt pour le sujet se développe : travail en usine, logements insalubres, douleur de l’exil, discriminations subies par les migrants retiennent l’attention de la presse, de la radio et de la télévision. Sans provoquer de réel débat – les étrangers n’étant pas considérés comme « intégrables » -, le premier contact établi sur le mode de la découverte fait apparaitre une réalitéinquiétante, qui engendre un sentiment de culpabilité chez les Français. Les travailleurs immigrés, nombreux dans l’Hexagone, ne sont pas accueillis dignement et la grande misère de leur vie quotidienne n’a suscité jusqu’alors qu’indifférence et rejet au nom de présupposés ethniques et sociaux.
Tabou depuis la Seconde Guerre mondiale, le « retour » de la question du racisme dont les mediass’emparent, provoque à nouveau un malaise collectif, enfoui depuis les années 1930. Les travailleurs immigrés rencontrent beaucoup de difficultés, les enquêtes approfondis concernant les bidonvilles ou les garnis apportent les mêmes conclusions : les migrants vivent dans des conditions inacceptables, indignes d’une société moderne.
En dressant un état des lieux des foyers pour immigrés, les medias,choqués, découvrent un problème d’ordre général : dans la banlieue parisienne, à Clichy, Ivry, Montreuil, Bagnolet ou ailleurs, le même fait divers aurait pu se produire. Plusieurs enquêtes élargissent le tableau misérable des foyers pour immigrés à l’ensemble de la région parisienne ; la presse, notamment, décrit le cadre « sordide et ignoble » des taudis de la capitale. Analphabètes, tuberculeux, malnourris et vivant du strict minimum, ces immigrés rappellent les figures ouvrières de certains roman d’Émile Zola ou de Dickens tirées du lointain XIXe siècle ?
Les médias profitent de l’occasion pour souligner le rôle essentiel de l’immigration dans les circuits économiques. Un ensemble de questions sur la situation sociale des travailleurs immigrés et sur leur nécessaire présence en France sontposées. Même si les migrants développent une société parallèle, il faut l’accepter, l’économie nationale ne pouvant se passer de cette main-d’œuvre bon marché. Les étrangers faisant les travaux que les français ne veulent pas faire, l’immigration est considérée comme un flux économique vital pour la France
Sans les 3 millions d’étrangers résidants en Franc, notre économie ne pourrait tourner àplein régime. Donc, il est exclu d’interdire l’immigration. Le premier débat sur l’immigration révèle les manquements de la société française à l’égard de ces hôtes du tiers-monde. Les français se découvrent racistes, comme l’illustre la série d’article de Jean Lacouture dans Le Monde intitulée ? « Les Français sont-ils racistes ? » : le racisme est ignoré alors qu’il est bien réel.
Il fautattendre le début des années 1980 pour que l’image d’une immigration davantage enracinée au sein de la société émerge de façon plus nuancée et plus complexe autour de l’identité nationale, notamment à travers la présence des jeunes générations issues de l’immigrations

LA VICTOIRE DE 1998 ET LES MIROIRS DENTITAIRES

La Coupe du monde de football de 1998 est l’occasion pour l’opinion de redécouvrirla vocation universaliste de la France. Elle est une aubaine pour présenter l’aspect constructif de l’apport des immigrés à la société française ? Malgré l’ambiguïté des discours et la persistance d’un racisme endémique, malgré les errements des politiques publiques concernant la gestion des étrangers, malgré le « problème » des banlieues et la « question » de l’islam, le milieu du football,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les roms
  • Les roms
  • Roms
  • Les roms.
  • Les roms
  • Roms
  • Roms
  • Les roms

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !