Les sciences humaines

Pages: 38 (9267 mots) Publié le: 2 janvier 2012
CM 1 fin de l'UE 14/12 DEVOIR

Qu'est ce que l'épistémologie ?

C'est la philosophie des sciences, mot qui vient du grec episteme : science, savoir, et logos : discours rationnel.
Cela recouvre un sens étroit : la réflexion sur la connaissance scientifique, étude critique des principes des hypothèses et des résultats des diverses sciences destinée à déterminer leur origine logique (nonpsychologique) leur valeur et leur portée objective. Elle étudie la diversité des sciences, les sciences humaines et naturelles, le sens de leurs concepts et sur la constitution des disciplines historiques.
Et un sens large : réflexion sur la connaissance en général.
Qu'est ce qui distingue les sciences humaines des autres sciences ? Comment ces sciences se sont elles constituées ? Ces scienceshumaines sont elles scientifiques ? Y a t il qqch de scientifique à dire sur l'homme ?

Selon Gilles Granger les sciences humaines sont des sciences aussi scientifiques que les sciences de la nature.
Selon Michel Foucault les sciences humaines ne sont pas des sciences. Elles sont « d'autres configurations du savoir a coté des sciences. »
Selon Daniel Parouchia il n'y a pas de distinction entresciences humaines et sciences naturelles, il n'y aurait qu'une sorte de rationalité en expansion.

I/Le problème de la nature des sciences humaines.

A/ Quel est l'objet des sciences humaines?

Sociologie, histoire, géographie, psychologie, anthropologie, ethnologie, économie, linguistique, droit, archéologie, grammaire, démographie, qu'ont elles en commun?

Constitution : Certaines scienceshumaines sont très anciennes, (droit, histoire, grammaire...) depuis les premières sociétés complexes a l'instar des mathématiques. Les sciences humaines sont donc aussi vieilles que les sciences naturelles. Mais le concept de sciences humaines est tardif, il date du 19e siècle, avec le darwinisme et la mort de Dieu. Il désigne les sciences qui étudient l'homme alors que les autres étudient lanature en général , mais cela ne suffit pas pour les distinguer car on peut étudier l'homme d'un point de vue biologique et donc par les sciences naturelles. De plus l'histoire des comportements les plus anciens peuvent laisser des traces dans le cerveau. Les sciences dures commencent donc à copier sur les sciences humaines tandis que ces dernières ne le font plus.
L'objet des sciences humainessera donc non pas d'étudier l'homme en tant qu'animal mais en tant qu'esprit, de comportement, individuel et contingent.

B/ Les sciences humaines sont elles des sciences ?

1) qu'est ce qu'une science ? L'idéal de la science moderne.

Le tournant vers la science moderne se fait au 16eme et 17ème siècle avec des découvertes comme l'héliocentrisme, la gravité de Newton,... Toutceci est du à un changement de paradigme (de vision du monde). On ne fait plus de science comme dans l'Antiquité, la physique comme Aristote et le finalisme reposant sur une physique qualitative et un cosmos organisé et fini qui pense que tout a une place prédéfinie et s'y dirige naturellement, pas d'expérience, pas de preuve, tout a un but. Elle est remplacée par l'idée d'un univers infini, dontla terre n'est plus le centre, « grande blessure narcissique de l'humanité » (Freud), le hasard apparaît (plus de place prédéfinie), on passe à une physique quantitative et au règne de la mesure. Une science est une étude qui cherche un résultat général, objectif, universel, dans un langage univoque (comme celui des mathématiques). Ils doivent s'appuyer sur une méthode expérimentale et doiventêtre argumentés. Elle vise le vrai. « Il n'y a de science que du général » Aristote. Or l'homme n'est pas un objet susceptible d'avoir des comportements généraux et nécessaire, ce qui pose problème pour la scientificité des sciences humaines.

2) Position épistémologique

a) Naturalisme/ Monisme épistémologique

L'idée de cette position est que les sciences humaines ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sciences humaines
  • Sciences humaines
  • Sciences humaines
  • Sciences humaines
  • Les sciences humaines
  • Science humaine
  • Sciences humaines
  • Sciences humaines

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !