Les Situations G Opolitiques

2622 mots 11 pages
Les situations géopolitiques

La France aux pôles
Pour des raisons essentiellement historiques et territoriales, la présence française est très différente aux pôles Nord et Sud. En Arctique cette présence est faible. Cela s'explique par la situation géopolitique propre à cette région. La France n'a, depuis l'abandon du Canada, revendiqué la souveraineté d'aucun territoire arctique. Or, toutes les terres au-delà du cercle polaire sont aujourd'hui sous la souveraineté d'un petit nombre d'états : Etats-Unis, Canada, Islande, Norvège, Suède, Finlande et Russie. Il n'est donc pas possible d'y établir, sans convention internationale préalable, une base scientifique. Seuls quelques états bénéficient d'exception comme l'Allemagne, à laquelle la Russie a concédé une base sur l'Arctique à l'époque de la guerre froide, et qui l'a conservée.
À la différence de sa situation en Arctique, la France bénéficie de positions enviées en Antarctique et dans l'océan Austral. Pour des raisons là aussi historiques, la France y dispose de plusieurs îles ou archipels : Kerguelen, Crozet, et Saint-Paul et Amsterdam. Elle revendique aussi une portion du continent antarctique : la terre Adélie.
Notre pays est aussi l'un des trois seuls, en coopération avec l'Italie, à disposer d'une base permanente à l'intérieur du continent antarctique, Concordia. Seuls les États-Unis, à Mac Murdo, et la Russie, à Vostok, disposent de tels moyens. Toutes les autres stations de l'intérieur du continent sont des camps d'été ne fonctionnant que quelques mois par an.

L’Arctique

Cette région comprend l’océan Arctique, dont une grande partie est gelée en permanence (banquise) et le nord des terres qui l’entourent : péninsule scandinave, nord de la Russie et de la Sibérie, de l’Alaska, du Canada, le Groenland, le Spitzberg, etc. Ces territoires sont tous possessionnés par les pays entourant l'océan Arctique (Norvège, Russie, Canada, etc.).
Le Spitzberg, et tout l'archipel du Svalbard, dépend de la Norvège.

en relation

  • Micro économie
    6489 mots | 26 pages
  • Mondialisation des flux
    11378 mots | 46 pages
  • Modélisation de réseaux terroristes
    14505 mots | 59 pages
  • Histoire capitalisme
    16280 mots | 66 pages
  • Le financement des régimes de retraite
    85953 mots | 344 pages
  • Economie politique
    57928 mots | 232 pages
  • Les abeilles
    20220 mots | 81 pages
  • Sociologie politique
    26782 mots | 108 pages
  • Couverture des risques
    123522 mots | 495 pages
  • Relig Societé
    24234 mots | 97 pages