Les sociétés coloniales et leurs transformations

3068 mots 13 pages
LES SOCIETES COLONIALES ET LEURS TRANSFORMATIONS. 1800-1914

L’un des événements les plus marquants de l’histoire de l’humanité est l’expansion, à travers le globe, de la plupart des peuples européens . L’action coloniale, au cours du XIXe siècle, est la forme la plus importante de colonisation de l’histoire du monde. En 1800 , les premiers empires coloniaux étaient déjà bien établis en Outre-mer et reposaient sur une économie de plantation et ce depuis le XVI éme siècle. Mais au XIX éme siècle certaines colonies présentent un intérêt nouveau, comme l’Afrique qui reste un Etat vaste et inconnu de la plupart des Européens. Avant d’aborder le sujet, il serait intéressant de définir ce qu’est une société coloniale. Une société coloniale est une société dans laquelle les ressortissants de la puissance colonisatrice assurent les fonctions de direction et d’encadrement, mais c’est aussi « un système » qui crée des rapports et des liens entre deux communautés ethniques. Les territoires conquis sont donc administrés par une puissance étrangère, et les colonies perdent leurs souverainetés au profit de la métropole. Nous avons alors d’un coté des dominés et de l’autre des dominants. Cependant, ce contact entre deux civilisations profondément différentes tant sur le domaine économique que dans le domaine social, engendre inévitablement des transformations et ce, dans tous les domaines. De plus, la colonisation ajoute des bouleversements sciemment et méthodiquement provoqués pour assurer l’autorité de la puissance dominante et les intérêts économiques de ses ressortissants, c’est-ce qu’il convient d’expliquer. Nous pouvons donc nous demander en quoi les transformations résultant du contact entre les sociétés coloniales et leurs colonies sont synonyme de profonds bouleversements au sein des colonies. Nous tenterons d’y répondre en étudiant les différentes transformations opérés par les sociétés coloniales, puis les causes de ces transformations et enfin, nous verrons les

en relation

  • L EUROPE DU XVIII SI CLE
    2729 mots | 11 pages
  • Colonisation et indépendance
    658 mots | 3 pages
  • Pourquoi la question foncière relève t-elle « naturellement » de la sociologie du développement ?
    2192 mots | 9 pages
  • Fiche objectif
    438 mots | 2 pages
  • Le bilan de la iv république
    578 mots | 3 pages
  • Les dynamiques externes des sociétés "archaïques" selon balandier
    5413 mots | 22 pages
  • Manager minute
    1824 mots | 8 pages
  • Pouvoir
    5611 mots | 23 pages
  • La colonisation
    642 mots | 3 pages
  • Colonisation
    3148 mots | 13 pages