Les souffrances du jeune wherter

Pages: 3 (689 mots) Publié le: 20 juin 2010
Dissertation n° 3 : « Il n’y a pas plus grand obstacle à la « vie bonne » que la crainte »

| | La peur, une chose ordinaire qui, empoisonne la vie decertaines personnes ou qui, au |
| |contraire, est une occasion de se tester et de dépasser ses limites pour d’autres. Elle se |
||manifeste de diverses manières selon les personnes mais nul n’y échappe. En effet, elle est|
| |en chacun de nous, que ce soit la peurdu vide, la peur des araignées, ou encore la peur |
| |d’aller vers les autres. Certes, ces trois manifestations sont différentes, mais pourtant, |
||elles partent toutes d’une crainte propre à chacun. Même si parfois, celle-ci peut tourner |
| |à l’obsession, engénéral, la peur est synonyme d’embuche présente à un moment donné dans |
| |notre vie et qui est tantôt infranchissable et tantôt insurmontable. Dès lors,la peur |
| |est-elle l’équivalent d’un frein qui nous empêche d’avancer et de mener nos objectifs à bien|
||ou au contraire est-ce un moteur qui nous pousse à nous dépasser, à aller encore toujours |
| |plus loin.|
| | |
||Ainsi, la peur peut être un obstacle à une vie harmonieuse si celle-ci conditionne notre |
| |façon d’agir. En effet, une personne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les souffrances du jeune werther
  • Les souffrances du jeune werther
  • Les souffrances du jeune werther
  • Les souffrances du jeune werther
  • Les souffrances du jeune werther.
  • Exposé : les souffrances du jeune werther
  • Les souffrances du jeune werther 1774
  • Les souffrances du jeune werther, goethe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !