Les thermes romains

1584 mots 7 pages
Pour la petite histoire…
Aujourd’hui, lorsqu’on parle de thermes, on pense directement aux spas, aux bassins d’eaux chaudes mais également d’eaux froides… Bref, un lieu de détente. Et bien, leur fonctionnement n’a pas radicalement changé par rapport à l’Empire romain mise à part quelques règles, le chauffage et les activités qui y étaient pratiquées.
Bien que nous allions parler des thermes romains, il faut savoir qu’à la base le thermalisme est un concept grec que les Romains ont considérablement amélioré.
Avant le 1er siècle PCN, les Romains ne se lavaient complètement qu’une fois par semaine, sinon ils se contentaient de se laver les jambes, les bras et le visage. Ce n’est qu’à partir du 1er siècle PCN que les premiers thermes publics romains apparurent ; ils étaient alors possédés par de riches citoyens. Ces derniers proposaient parfois des bains chauds et froids et des massages aux personnes qui le désiraient. Ils furent d’abord fréquentés par les pauvres qui pouvaient s’y laver gratuitement ou en payant une modique somme d’argent. Progressivement, les thermes se magnifièrent et se répandirent dans tout l’Empire et même les villes les plus modestes en possédaient puisque les coûts de fonctionnement des thermes étaient assurés par les finances publiques.

Par qui les thermes étaient-ils fréquentés ?
À l'origine, seuls les pauvres les fréquentaient pour s'y laver, et pas plus d'une fois par semaine. Les riches disposaient alors de bains privés. Ces thermes jouaient donc un rôle important pour l’hygiène générale. Ils appartenaient à l'État ou à des personnes privées et le prix d'entrée était modique voire gratuit. Peu à peu, sous l'Empire, l'usage des bains se développa. La fréquentation devint quotidienne et les empereurs ou des familles très riches firent édifier des thermes monumentaux attirant même les classes les plus aisées. Ces lieux étaient alors accessibles à tous, sans distinction de classe sociale et ouverts aux hommes comme aux femmes. Les

en relation

  • les thermes romains
    540 mots | 3 pages
  • Les jardins romains
    778 mots | 4 pages
  • Latin - utilisation des thermes
    323 mots | 2 pages
  • Debut memoire sur les thermes romains
    1204 mots | 5 pages
  • Thermes romaines lutèce
    428 mots | 2 pages
  • Ddou
    723 mots | 3 pages
  • Les thermes
    381 mots | 2 pages
  • les thermes
    1387 mots | 6 pages
  • Exposé sur les thermes
    1303 mots | 6 pages
  • Les romains
    443 mots | 2 pages