Les tsiganes

Pages: 5 (1016 mots) Publié le: 10 octobre 2012
QUELQUES REPÈRES HISTORIQUES :
Le mot « tsigane » vient du grec qui veut dire «  secte  » car ils vivaient à part des autres. Il vient tout particulièrement du Péloponnèse. Leur dialecte est issu du Romani qui s’apparente au Sanskrit ancien*. Le mot Tsigane regroupe les Roms, les Manouches, les Gitans...
*Carnet anthropométrique : C’est un carnet d’identité pour les nomades institué par la loidu 16 juillet 1912.

A partir du XV siècle, les Tsiganes ont voyagé jusqu’en Europe de l’ouest où le roi de Bohème leur donnait des lettres qui servaient de passeports afin de permettre aux Tsiganes de traverser les pays chrétiens et d’obtenir l’hospitalité en tant que pèlerins. Ils se faisaient appeler duc ou comte de petite Egypte pour obtenir la protection du roi de Bohème et du pape MartinV. Mais ces titres n’avaient aucune importance. Mais peu à peu, les habitants sont lassés de tous ces groupes de pèlerins qui profitent de leur hospitalité, les Tsiganes trouvent alors refuge auprès des seigneurs qui les enrôlent comme mercenaires dans leurs armées. Tandis que les hommes sont à l’armée, les femmes donnaient la bonne aventure. Dès lors, les avis divergent à leur propos. D’une part,ils sont mal vus mais d’autre part, ils sont très bien perçus par la noblesse. Ainsi, ils sont même engagés dans l’armée du roi. De plus, des alliances se créent entre les nobles et les tsiganes. Des traces de parrainages entre eux ont été 1 retrouvées dans les registres

paroissiaux datant du XVème siècle. Ils pouvaient également prendre le même nom de famille que les nobles. La situationdégénère quand le Roi Louis XIII décide de mettre fin à la trop grande autonomie des seigneurs. Il décide alors de s’attaquer à leurs armées : composées des Tsiganes. C’est particulièrement Louis XIV qui met un terme à l’âge d’or des Tsiganes en 1662, en créant un Édit contre les troupes bohémiennes et les seigneurs qui leur donnent retraite les menaçant de confisquer leurs fiefs et leur droit d’exercerla justice. Cette action engendre la dispersion progressive des Tsiganes : les hommes sont envoyés dans les galères, les femmes et les enfants dans des asiles qui à l’époque étaient des lieux où étaient placés les plus démunis. Ils se fondent alors peu à peu à l’intérieur des populations principalement dans les campagnes.

Les Tsiganes sont à nouveau évoqués au XIXème siècle, à partir d'une vagued’immigration des Roms qui étaient en servage dans les principautés roumaines. L’abolition de l’esclavage ainsi que du sevrage leur permet ainsi de reprendre le voyage après avoir été sédentarisés durant des années. Ils se déplacent dans toute l’Europe de l’Ouest notamment en France où ils sont très vite remarqués par leurs coutumes : ils vivent dans des tentes, se déplacent en très grandsgroupes, et portent des vêtements très différents. A cette époque, l’Europe connaissait une crise économique et ces mendiants, vagabonds déplaisaient à l’opinion publique. Le gouvernement cherche alors à contrôler leur identité ainsi que leurs déplacements. En 1884 a donc lieu un recensement sur l’ensemble du territoire français. De plus, une loi sur l’exercice des p r o fe s s i o n s a m b u l a n t es e t l a circulation des nomades est mise en place le 16 Juillet 1912. Cette loi concerne les itinérants qui circulent pour du travail.

Carte représentant le nombre de victimes tsiganes dans les différents territoires européens, durant la Seconde Guerre Mondiale.

A partir de 1912, dans les textes administratifs, les termes de tsiganes et gitans ont été remplacés par le terme de nomade.Ils sont désormais obligés de posséder un carnet anthropométrique, qu'ils doivent présenter aux autorités à chaque fois qu'ils arrivent dans une ville. Cette disposition est destinée à contrôler les flux migratoires. On voit aussi de plaques d'immatriculation spéciales qu'ils devaient placer sur leurs roulottes pour pouvoir être identifiés.

PERIODE NATIONALISTE :
C’est avec le nazisme, le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tsigane
  • Tsigane
  • Tsiganes
  • Les tsiganes en europe
  • Génocide tsiganes
  • Genocide des juifs et tsiganes
  • composirion sur le genocide des juifs et des tsiganes
  • Roms et tsiganes marcel courthiades

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !