Letranger

1782 mots 8 pages
L'Étranger est un roman d'Albert Camus, paru en 1942. Il prend place dans la trilogie que Camus nommera « cycle de l'absurde » qui décrit les fondements de la philosophie camusienne : l'absurde. Cette trilogie comprend également l'essai philosophique intitulé Le Mythe de Sisyphe ainsi que les deux pièces de théâtre Caligula et Le Malentendu . Le roman a été traduit en quarante langues et une adaptation cinématographique a été réalisée par Luchino Visconti en 1967.

|Sommaire |
|[masquer] |
|1 Présentation |
|2 Analyse et commentaires |
|3 Prolongements |
|4 Voir aussi |
|4.1 Articles connexes |
|4.2 Liens externes |
|5 Sources |
|5.1 Bibliographie |

[pic]Présentation [modifier]

Le roman met en scène un personnage-narrateur, Meursault, vivant en Algérie française. Le protagoniste reçoit un télégramme lui annonçant que sa mère vient de mourir. Il se rend à l'asile de vieillards de Marengo près d'Alger et assiste à la mise en bière et aux funérailles sans prendre l'attitude de circonstance que l'on attend d'un fils endeuillé.
Après l'enterrement, il rencontre Raymond Sintès (un voisin de palier) qui l'invite à la plage. Ce dernier est souteneur et s'est montré brutal avec sa maîtresse Mauresque ; il craint des représailles du frère de celle-ci. Se promenant sur la plage, ils croisent deux hommes dont l'un est le frère de la jeune femme. Une bagarre éclate, au cours de laquelle Raymond est blessé au couteau. Plus tard, Meursault marche seul sur la plage, il est accablé par la chaleur et le soleil, il rencontre à nouveau l'un des Arabes, couché à l'ombre d'une source, qui à sa vue montre

en relation

  • Letranger
    423 mots | 2 pages
  • Letranger
    377 mots | 2 pages
  • Letrange
    639 mots | 3 pages
  • Letranger
    466 mots | 2 pages
  • letranger
    697 mots | 3 pages
  • Letranger
    1044 mots | 5 pages
  • Letranger analyse
    410 mots | 2 pages
  • Letrange cas
    318 mots | 2 pages
  • Létranger, albert camus
    8098 mots | 33 pages
  • RAPPORT DE STAGE A LETRANGER
    4974 mots | 20 pages