Linguistique contrastive

Pages: 24 (5816 mots) Publié le: 28 novembre 2012
DEVAL KARINE

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ECOLES

L’ERREUR : UN OBSTACLE A ANALYSER

DEVAL Karine

Dossier professionnel: Concours de recrutement des professeurs des écoles, Session 2000

FICHE DESCRIPTIVE

L’erreur : un obstacle à analyser

Les objectifs de l’école, définis par la Loi d’orientation de 1989, sont moins le lieu d’accumulation des savoirs que celui du développementde la capacité à apprendre.
Auparavant, l’erreur était considérée comme un signe négatif particulièrement centré sur l’élève. C’était un moyen de sanction du travail. Avec le développement du modèle constructiviste de l’apprentissage, le statut didactique de l’erreur s’est modifié. Il faut reconnaître qu’aujourd’hui, l’erreur ne semble plus être dramatisée et synonyme d’échec irrémédiable.Toutefois, si les erreurs des élèves lors d’exercices ne sont plus sévèrement sanctionnées, elles ne sont pas forcément prises en compte pour la construction des apprentissages. On se contente souvent de corriger à la place de l’élève : la mauvaise réponse est barrée et l’enseignant écrit la bonne en rouge. Parfois, c’est la même activité qui est reproduite : les mêmes exercices, une fois corrigés, sontà nouveau proposés aux élèves. On ne s’interroge pas sur les causes des erreurs et on ne cherche pas de dispositifs de remédiation. Pourtant, le document officiel du Ministère de l’Education Nationale «les cycles à l’école primaire» précise que «l’erreur est un outil privilégié du maître pour recenser les lacunes et les faiblesses, pour explorer les démarches d’apprentissage, pour élaborer etmettre en œuvre des réponses appropriées».

L’analyse de l’erreur orale ou écrite est intéressante à la fois pour l’enseignant et pour l’élève: – Pour l’enseignant, l’analyse des erreurs a une double signification:


il découvre les démarches d’apprentissage de chaque élève. il différencie sa pédagogie et évalue sa pertinence.



− Pour l’élève, comprendre où et pourquoi il s’est trompé estproducteur de savoir. Il découvre son propre fonctionnement, ce qui l’amène à plus d’autonomie.

Lors de mes stages, j’ai pu me rendre compte que l’analyse des erreurs était un point très important de l’action pédagogique et qu’elle ne pouvait se faire que dans un climat de confiance et de respect entre l’enseignant et l’élève. Analyser les erreurs et ne plus les considérer comme des échecs m’a paru trèsintéressant pour l’élève et le maître, c’est pourquoi j’ai choisi de traiter le problème de la place de l’erreur dans les apprentissages. Je me suis donc intéressée aux différents obstacles qui sont à l’origine des erreurs, à un type d’apprentissage qui s’appuie sur l’analyse des erreurs ainsi que sur les conceptions des enfants: l’apprentissage par franchisseme nt d’obstacles, définit par J.PAstolfi. Pour illustrer ce type d’apprentissage, j’ai choisi de présenter une application pratique en biologie et une situation problème en mathématiques au cycle 3.

SOMMAIRE
INTRODUCTION page: 2

1/ LE STATUT DE L’ERREUR
1.1 Le modèle transmissif 1.2 Le modèle béhavioriste 1.3 Le modèle constructiviste page: 3 page: 3 page: 4

2/ LES OBSTACLES
2.1 L’obstacle ontologique 2.2 L’obstacleépistémologique 2.3 L’obstacle didactique 2.4 Les obstacles et le triangle didactique page: 6 page: 7 page: 9 page: 16

3/

L’ERREUR COMME MOYEN D’APPRENTISSAGE Apprendre par franchissement d’obstacles 3.1 Considérations théoriques 3.2 Exploitation de conceptions d’élèves lors d’une séance de biologie 3.3 Exploitation d’une situation-problème en mathématiques page: 17 page: 21 page: 26

CONCLUSION

page: 29BIBLIOGRAPHIE

page: 30

1

INTRODUCTION

Le statut de l’erreur a profondément évolué depuis ces dernières années. L’erreur a ainsi perdu son aspect de faute pour être prise en compte en tant que telle, et dont il convient de chercher l’origine pour la reconstruire correctement. L’erreur doit être analysée pour cibler les difficultés des élèves. Bien analysée par le maître et bien comprise par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Linguistique contrastive
  • Linguistique contrastive
  • linguistique contrastive
  • Linguistique contrastive
  • Linguistique contrastive
  • linguistique contrastive et les interférences
  • Linguistique contrastive selon debyser
  • Linguistique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !