Littérature mineure

Pages: 57 (14086 mots) Publié le: 3 mai 2010
1 « "Pour une littérature mineure" : Un cas d’analyse pour une théorie des normes chez Deleuze »1 Guillaume Sibertin-Blanc 1. Kafka et le problème de l’expression Au milieu des années 1970, apparaît dans le texte deleuzien un couple conceptuel qui se dissémine rapidement dans tous les niveaux d’analyses, esthétique, linguistique, épistémologique, politique : le « majeur » et le « mineur ». Cecouple ajoute manifestement un nouveau terme à la liste déjà longue des philosophèmes qu’il semble réinvestir : être-devenir, statique-dynamique, mais aussi maître-esclave, dominant-dominé etc. C’est que par ce couple majeur/mineur, Deleuze entend établir une pensée des normes qui permette d’articuler trois niveaux théoriques : une ontologie de la puissance vitale et du devenir, une épistémologie dela culture engageant une logique de la variation, et une pensée politique sous l’espèce d’une théorie de la domination et du devenir-révolutionnaire. Au croisement de ces trois niveaux d’élaboration, il revient au couple majeur/mineur d’expliquer la manière dont les normes sociales, culturelles et politiques apparaissent, se durcissent ou se transforment. Pour un premier éclairage sur ces deuxnotions, on peut partir d’un court texte intitulé « Philosophie et minorité », paru en 1978 dans la revue Critique, où Deleuze en donne une définition assez générale, et pour tout dire, purement nominale :
« Minorité et majorité ne s’opposent pas d’une manière seulement quantitative. Majorité implique une constante idéale, comme un mètre-étalon par rapport auquel elle s’évalue, se comptabilise.Supposons que la constante ou l’étalon soit Homme-blanc-occidentalmâle-adulte-raisonnable-hétérosexuel-habitant des villes-parlant une langue standard (…). Il est évident que "l’homme" a la majorité, même s’il est moins nombreux que les moustiques, les enfants, les femmes, les noirs, les paysans, les homosexuels… etc. C’est qu’il apparaît deux fois, une fois dans la constante, une fois dans lavariable dont on extrait la constante. (…) La majorité suppose un état de droit et de domination, et non l’inverse. Une autre détermination que la constante sera donc considérée comme minoritaire, par nature et quel que soit son nombre, c’est-à-dire comme un sous-système ou comme hors-système (selon le cas). Mais à ce point tout se reverse. Car la majorité, dans la mesure où elle est analytiquementcomprise dans l’étalon, c’est toujours Personne – Ulysse – tandis que la minorité, c’est le devenir de tout le monde, son devenir potentiel pour autant qu’il dévie du modèle (…). C’est pourquoi nous devons distinguer le majoritaire comme système homogène et constant, les minorités comme sous-systèmes, et le minoritaire comme devenir potentiel et créé, créatif. »2

Deleuze cherche manifestement, ici,à sortir d’un dualisme qui pose sur un même niveau un état de majorité comme fait analytique déduit d’un étalon, et un état de minorité défini à partir du même étalon comme « sous-ensemble » de cette majorité. De même que dans Le Normal et le pathologique, Canguilhem distinguait entre, d’une part,
1

Ce texte est tiré d’une communication prononcée dans le cadre du groupe de travail animé parPierre Macherey « La philosophie au sens large », Université Lille 3/UMR « Savoirs, textes et langage », le 12 mars 2003. On en propose ici une version légèrement remaniée. 2 Deleuze, « Philosophie et minorité », Critique, n° 369, février 1978, p. 154-155.

2 l’ « anormal » comme déviation par rapport à une normalité hypostasiée en étalon type, variation réductible à un écart déterminable par etpar rapport à un état défini comme normal, et d’autre part, l’ « anomal » comme différence constituante qui ne renvoie pas à une appréciation normative mais seulement aux notions descriptives « d’insolite, d’inaccoutumé »3, de même Deleuze demande de discerner, entre une majorité normale et une minorité anormale comme états corrélatifs, un troisième terme distinct, ou plutôt quelque chose qui ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jurisdiction des mineure
  • Grossesse mineure
  • Monuments funéraires en Asie mineure
  • Psychologie cognitive mineure
  • Questions (et réponses) mineure crpe
  • Litterature
  • Littérature
  • Littérature

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !