Loi du monopole

Pages: 19 (4644 mots) Publié le: 4 février 2011
 Menu philosophique | => Un peu de méthode | => Cours sur l'Etat et la société |
La société peut-elle se passer de l'Etat ?
Introduction
Les hommes vivent en société, c'est-à-dire dans des collectivités dont l'organisation repose, non pas comme chez les animaux sur des comportements instinctifs, mais sur des institutions qui sont l'œuvre des hommes eux-mêmes. Toutes les sociétés humainesconnues à ce jour reposent sur des relations de pouvoir dont le rôle est d'en assurer la cohésion et la permanence. Mais ces relations de pouvoir n'ont pas toujours revêtu la forme de l'État. Ainsi, dans les sociétés archaïques, les relations de pouvoir sont assurées par des institutions traditionnelles : chefferies, conseils des anciens, royautés, etc.
Autrement dit, si l'on entend la question: "La société peut-elle se passer de l'Etat ?" dans son sens le plus général, on peut dores et déjà y apporter une réponse positive. Il peut en effet exister des sociétés humaines sans Etat à leur tête. Cependant, si on entend la question en un sens plus restreint : "Notre société peut-elle se passer de l'Etat ?", alors la réponse risque bien d'être différente. Cela nécessite d'ailleurs que l'oncomplète la question. La société peut-elle se passer de l'Etat, mais pour quoi ? Pour assurer la paix civile ? Pour faire le bonheur des citoyens ? Pour promouvoir la justice sociale ? Pour rendre florissante l'économie, etc .?
Mais avant de répondre à ces questions, il convient de préciser ce que l'on entend sous le terme d' "Etat". On ne parlera d'État au plein sens du terme que lorsque troisconditions sont remplies.
En premier lieu, une société ne possède un État que lorsque le pouvoir politique est exercé par un organe spécialisé doté d'une administration permanente - en ce sens, dans la cité grecque il n'y a pas d'État puisque les citoyens remplissent à tour de rôle des fonctions politiques et judiciaires.
En second lieu, un État dispose de la souveraineté, c'est-à-dire qu'àl'intérieur de la société, son pouvoir est supérieur aux autres pouvoirs, du père sur sa famille, du maître sur ses serviteurs, etc., et qu'à l'extérieur, il ne se soumet à aucune puissance étrangère.
Enfin, un État se fait reconnaître par la société le droit exclusif d'employer la violence ce qui implique un système juridique qui lui accorde le monopole de la force publique.
Ces conditions sontremplies en Europe à partir de la fin du Moyen-Âge et le mot "État" apparaît à la Renaissance. Ces trois caractères nous permettent de comprendre par quels moyens l'État exerce le pouvoir politique mais non dans quel but il le fait, quelle fonction sociale il remplit. Il faut pour le comprendre se poser trois questions :
1. Quel rôle joue l'État dans l'établissement et le maintien de la paix civile,condition première de l'existence même d'une société ?
2. Quel degré de liberté est compatible avec le maintien de relations pacifiques entre les membres de la société ?
3. Peut-on attendre de l'État qu'il fasse plus que d'assurer la coexistence des individus et qu'il agisse en faveur de la justice sociale ?
 
I. La genèse de l'Etat
1. Les sociétés sans Etat
Le livre à lire : La société contrel'État, de Pierre Clastres
En attendant un résumé, je vous renvoie au compte-rendu du livre La société sans Etat, de Pierre Clastres, qui se trouve ici.
2. La naissance de l'Etat moderne
Le livre à lire : La dynamique de l'Occident, de Norbert Elias.
La naissance de ce que l'on a appelé l' "État moderne" est un phénomène mondial ; on l'observe en effet dans des pays aussi divers que la Chine,le Japon ou l'Europe, ou encore l'Amérique précolombienne avec les empires Incas et Aztèques. Sous la diversité des formes que prend cette naissance, on peut toutefois déceler une identité de processus. C'est cette identité que nous allons essayer d'analyser.
Pour Max Weber :
"Partout le développement de l'État moderne a pour point de départ la volonté du prince d'exproprier les puissances "...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Norbert elias. la loi du monopole
  • L’élaboration de la loi de finances : un monopole gouvernemental contraignant ?
  • Les monopoles
  • Le monopole
  • Monopole
  • Le monopole
  • Monopole
  • Monopole

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !