Louise labé

635 mots 3 pages
La poésie amoureuse
Lecture analytique

Louise Labé (née à Lyon en 1524, décédée en 1566) a reçu une éducation complète, lisant le latin et l'italien, ce qui lui permit de s'inspirer de l’auteur italien Pétrarque à qui on doit le recueil de 317 sonnets Canzoniere écrit en 1370. Ainsi on retrouve dans les sonnets de Louise Labé l'évocation des tourments de la passion, de l'amour meurtri.
Le sonnet est considéré comme la forme par excellence pour évoquer une situation amoureuse : il se compose de deux quatrains et de deux tercets.
Le sonnet que nous allons étudier, "Ô beaux yeux bruns...", est le deuxième du recueil Sonnets publié en 1555.

I- L'expression de l'amour dans le sonnet

A- Le cadre énonciatif

- C'est un sonnet italien (rimes en abba / cddc / eef / ggf) en décasyllabes.
- La poétesse apostrophe l'homme aimé (anaphore de "Ô").
- L'homme aimé est d'abord désigné par métonymie (remplacer un élément par un autre élément appartenant au même ensemble logique) : ("yeux bruns", "chauds soupirs"...).
- Ensuite apparaît explicitement le pronom personnel "toi" (vers 12 et 14) => progression de l'implicite vers l'explicite pour désigner l'homme aimé.
- Le nom de l'homme n'est pas donné -> le lecteur peut s'identifier à l'homme => valeur universelle du poème.

B- Le blason

Un blason est poème au XVIème siècle décrivant en bien ou en mal un être ou un objet.

- Mention de différentes parties du corps de l'être aimé : "beaux yeux bruns" vers 1, "front, cheveux bras mains et doigts" vers 9.
- L'être aimé est mis en valeur par des adjectifs mélioratifs ("beaux" vers 1, "chauds" vers 2...).
- vers 11 : "Tant de flambeaux" => le flambeau constitue le résumé des membres du corps qui était auparavant dissocié dans le poème mais ici sont rassemblés en un seul mot => beauté physique et feu assimilé à l'amour.
=> Tout le poème est donc un portrait élogieux de l'être aimé.

C- La passion

- L'amour n'est pas mentionné explicitement

en relation

  • Louise labé
    387 mots | 2 pages
  • Louise labé
    455 mots | 2 pages
  • Louise labé
    905 mots | 4 pages
  • Louise labé
    422 mots | 2 pages
  • Louise labé
    1007 mots | 5 pages
  • Louise labé
    460 mots | 2 pages
  • Louise Labe
    2585 mots | 11 pages
  • Louise labé
    2096 mots | 9 pages
  • Louise labé
    1647 mots | 7 pages
  • Louise labe
    2896 mots | 12 pages