Mémento d’analyse grammaticale iii. l’analyse syntagmatique

3996 mots 16 pages
B. SCHWISCHAY, Syntaxe du français (hiver 2001/02) Dernière mise à jour : 03-02-02

!

Mémento d’analyse grammaticale III. L’ANALYSE SYNTAGMATIQUE

A. La décomposition de la phrase en syntagmes
1. La notion de syntagme À la différence des analyses traditionnelle et stemmatique, qui attribuent les fonctions syntaxiques aux mots, l’analyse syntagmatique les attribue aux groupes de mots : Par exemple, dans la phrase Le frère de Paule possède une auto rouge1 ce ne sont plus les mots frère et auto, mais les groupes le frère de Paule et une auto rouge qui sont sujet et COD. On appelle syntagme un groupe de mots ayant une fonction dans la phrase2, à l’exclusion de tout autre. Ainsi, dans la phrase Le frère de Paule possède une auto. le groupe de mots souligné assume la fonction de COD ; c’est donc un syntagme. En revanche, dans Le frère de Paule possède une auto rouge, ce même groupe n’est pas un syntagme : il n’y assume aucune fonction. Chaque syntagme est organisé autour d’un noyau ou d’une tête, et c’est à cette tête que les analyses traditionnelle et stemmatique attribuent la fonction. Les syntagmes, en tant que catégories syntaxiques, sont nommés d’après leur tête : les syntagmes une auto rouge et le frère de Paule, ayant des noms (auto, frère) comme tête, sont des syntagmes nominaux (SN).Dans l’analyse grammaticale traditionnelle, les propositions sont immédiatement décomposées en mots ; par contre, dans l’analyse syntagmatique, la phrase est décomposée en groupes de mots de plus en plus petits, avant qu’on n’arrive aux mots. Ainsi, on peut décomposer la phrase exemple Le frère de Paule possède une auto rouge en trois syntagmes, qui sont les constituants immédiats de la phrase, et qui correspondent à chacun à une fonction primaire : le frère de Paule (syntagme nominal sujet), possède (verbe prédicatif) et une auto rouge (syntagme nominal complément d’objet). Chacun des syntagmes nominaux peut à son tour être décomposé en unités plus petites : [le frère de

en relation

  • Cpge
    93165 mots | 373 pages
  • Orthographe et grammaire
    164127 mots | 657 pages
  • Introduction filmologie
    76207 mots | 305 pages
  • L Organisation Du Travail Scolaire
    154056 mots | 617 pages