Métamorphoses

705 mots 3 pages
Commentaire de Métamorphoses d’Ovide

Introduction:
Métamorphoses est un récit lyrique, écrit par Ovide (poète latin) en l’an 1. Le passage utiliser est le moment ou Orphée demande aux dieux de ressusciter sa femme, Eurydice. Il utilise un discours argumenté, pour persuader les dieux. On se pose donc la question : Comment Ovide créé-t-il une organisation persuasive en accord avec le personnage mythique d’Orphée ?
D’abord, en 1ère partie, Ovide créé un discours proche de la prière. Puis en 2ème partie, Ovide invente une argumentation persuasive ou l’amour est le sentiment qui joue un rôle important.

1. a. Les caractéristiques de la prière

Tout d’abord, Orphée joue de la musique : « en frappant les cordes de sa lyre », dès le début de l’extrait. Et au commencement de son monologue il utilise une Apostrophe « O divinités ». Ce qui fait penser au début des cérémonies religieuses.
De plus, le lexique est en rapport avec la prière : « dieux », « divinités », « je vous en pris », « demander une faveur », « je dise la vérité ».
Il emploi aussi l’anaphore dans « à travers ces lieux pleins de craintes, à travers cet immense Chaos » et « un peu plus tard, un peu plus tôt », ce qui fait penser au formules des serments ou d’implorations.

b. La flatterie

Orphée insiste sur l’autorité des dieux: « si vous permettez que… » et leurs accorde une puissance, il les met en valeur dans par le pronom personnelle « vos » (dans la partie latine) et en utilisant un superlatif « longissima ».
Il utilise le présent de vérité générale et des adjectifs globalisant « toutes les créatures mortelles », « nous tendons tous ». il y a un champ lexical de l’obligation dans les phrases « il n’est rien qui ne vous soit dû » et « elle sera soumise à vos lois »

c. Le rabaissement

Orphée en tant que locuteur de la prière va se présenter lui-même comme un être faible en se définissant comme une « créature mortelle » Il nit sa condition de héros.
Il atténue sa demande

en relation

  • La métamorphose
    13111 mots | 53 pages
  • La métamorphose
    602 mots | 3 pages
  • La metamorphose
    2411 mots | 10 pages
  • La métamorphose
    392 mots | 2 pages
  • La métamorphose
    551 mots | 3 pages
  • Métamorphose
    1002 mots | 5 pages
  • La métamorphose
    306 mots | 2 pages
  • La metamorphose
    275 mots | 2 pages
  • la Métamorphose
    733 mots | 3 pages
  • Les métamorphoses
    287 mots | 2 pages