Machiavel le prince

2793 mots 12 pages
LEFRANC Pierre *Machiavel *LE PRINCE* * *(*seconde p*artie*) TSsi Chapitre IX 1) Selon Machiavel on peut accéder à une monarchie civile de deux manières. Soit par la faveur et ferveur du peuple qui nomme un citoyen prince pour se sentir sans doute plus représenté par celui-ci mieux écouté et mieux protéger connaissant les conditions de vies de ses paires. Mais on accède au pouvoir également par la volonté des grands et puissants du royaume qui, ne pouvant pas par eux même s’autoproclamer princes de plus que la faveur du peuple ne leurs est pas donnée, en désigne un et le manœuvre dans son dos aux yeux aveugles du peuple afin de parvenir à leurs fins. 2) Deux soutient différents se propose donc au futur prince… Celui de la faveur du peuple où celui des puissants du royaume. Néanmoins la ferveur populaire est, comme le dit Machiavel, plus honnête que celle des grands et durera dans le temps qu’il soit heureux ou dur… En effet d’après le philosophe et la question 1) les grands n’agiraient que par intérêts, de plus le prince doit absolument besoin de se tenir en amitié avec le peuple et d’être aimé par lui car en cas de zones d’ombres c’est uniquement ce dernier qui le replaçera dans la lumière : le soutient du peuple est donc préférable à celui des grands. 3) Oui Machiavel se souci du peuple puisqu’il lui donne une place et des fonctions importantes dans ce chapitre. En effet, le peuple représente pour Machiavel plusieurs choses. Tout d’abord la légitimité du souverain puisque c’est le peuple lui-même qui l’a élu, il ne peut n’y avoir également aucun renversement car le peuple se révolterait immédiatement. Puis de part son honnêteté le peuple lui dans le pire des cas abandonnera le Prince alors que les grands eux, le lyncheront. Ensuite (et comme dit précédemment) le peuple soutiendra son Prince de toutes ses forces et lui sera totalement dévoué comme les Spartiates se seront dévoués à Nabis : le peuple est courageux et loyal si le prince l’est aussi

en relation

  • Le prince de machiavel
    4224 mots | 17 pages
  • Machiavel le prince
    1232 mots | 5 pages
  • Le prince de machiavel
    1983 mots | 8 pages
  • Machiavel, le prince
    1651 mots | 7 pages
  • Le prince machiavel
    841 mots | 4 pages
  • Le prince de machiavel
    670 mots | 3 pages
  • Le prince de machiavel
    2025 mots | 9 pages
  • Machiavel le prince
    1369 mots | 6 pages
  • Le Prince de Machiavel
    833 mots | 4 pages
  • Le prince. machiavel
    4025 mots | 17 pages