Manifeste

Pages: 10 (2490 mots) Publié le: 10 avril 2013
« Définition de l’économie solidaire »

Jean-Louis Laville est un sociologue, délégué général au CRIDA, Centre de recherche et d'information sur la démocratie et l'autonomie (en 1989). Il devient plus tard, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, (CNAM) et co-directeur du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique, (CNRS-CNAM) (en 2007).
Il a écrit denombreux ouvrages notamment sur la sociologie et l’économie « solidaire » : L’association, sociologie économie ; Agir à gauche, l’économie social et solidaire  puis enfin son ouvrage L’économie solidaire.
Dans cette définition de l’économie « solidaire » publié dans le Dictionnaire de l’autre économie en 2006, Jean-Louis Laville coopère avec Bernard Eme, qui a travaillé au CRIDA, Centre de recherche etd'information sur la démocratie et l'autonomie (en 1989) et pour la protection de l’enfance. Il a écrit Protection de l'enfance, paroles des professionnels d'action éducative en milieu ouvert et enjeux pour l'évaluation, Cohésion sociale et emploi, [colloque, Paris, 17 juin 1993].
* Quelle définition nous propose les deux auteurs sur l’économie « solidaire » dans leur article du Dictionnairede l’autre économie?
Nous étudierons dans un premier temps une nouvelle forme des rapports entre économique et social grâce à l’économie « solidaire » puis nous nous pencherons sur l’économie solidaire, un projet de société.

I. Une nouvelle forme des rapports entre économique et social : l’économie solidaire.
a. Une démocratisation de l’économie.
Tout d’abord, Eme et Lavilledéfinissent l'économie solidaire comme « l'ensemble des activités économiques soumis à la volonté d'un agir démocratique où les rapports sociaux de solidarité priment sur l'intérêt individuel ou le profit matériel ; elle contribue ainsi à la démocratisation de l'économie à partir d'engagements citoyens ». Ces auteurs soulignent en outre que « cette perspective a pour caractéristique d'aborder ces activités,non par leur statut (associatif, coopératif, mutualiste…), mais par leur double dimension, économique et politique, qui leur confère leur originalité. » (L 19-23).
L’économie solidaire est ancrée dans le local et dans la proximité, elle est créée par des usagers pour répondre à un manque d’offre de la part du secteur privé ou de l’état. Le but n’est pas de poursuivre une activité lucrative, nid’accumuler du capital, mais d’assurer la satisfaction des besoins de l’homme ainsi que son épanouissement au sein de la société : « la visée d’une production et distribution de biens ou de services soumis à l’arbitrage démocratique. » (L 30-31). La démocratisation économique est un processus particulier qui veut le changement social, en baissant les prix ou en haussant les revenues pour qu’unfaible groupe de la population puisse accéder à quelque chose dont le coût est très élevé. C’est ce que recherchent l’économie solidaire, la cohésion et l’égalité social et économique.
b. La dimension économique et l’hybridation des ressources.
De plus, il s’inspire des principes de comportement économique mis en évidence par Polanyi (administration domestique, réciprocité, redistribution etmarché). La conceptualisation de l’économie solidaire s’appuie sur la pluralité des comportements économiques mis en évidence par Karl Polanyi qui désigne le sens substantif du terme économique à partir de « la dépendance de l’homme par rapport à la nature et à ses semblables. Il renvoie à l’échange entre l’homme et son environnement naturel et social. Cet échange fournit à l’homme des moyens desatisfaire ses besoins matériels ». Cette approche substantive permet de mettre en évidence la diversité des principes économiques qui ne sont pas réductibles au marché ou à la redistribution, mais aussi à l’administration domestique et à la réciprocité : « prédominance initiale de la réciprocité et de l’engagement mutuel entre les êtres ; ce lien social constitue l’impulsion réciprocitaire de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • manifeste
  • Manifeste
  • Manifeste du surrealism
  • Manifeste du futurisme
  • manifeste du surrealisme
  • Manifeste du surréalisme
  • Droit de manifester
  • Manifeste de brazzaville

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !