Manon Lescaut (Abbé Prévost) 1731

Pages: 12 (2852 mots) Publié le: 4 janvier 2015
 Manon Lescaut(1731)
Contexte historique :
L’Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut, aujourd’hui plus communément appelée Manon Lescaut, est un roman-mémoires de l’abbé Prévost (1697-1763) faisant partie des Mémoires et Aventures d’un homme de qualité qui s’est retiré du monde (7 volumes, rédigés de 1728 à 1731). Le livre étant jugé scandaleux à deux reprises (1733 et 1735),saisi et condamné à être brûlé, l’auteur publie en 1753, une nouvelle édition de Manon Lescaut revue, corrigée et augmentée d’un épisode important. Les qualités humaines du roman séduisirent rapidement le public et en feront la célébrité.
L’abbé Prévost a vécu sous les règnes de Louis XIV (1638-1715) et de Louis XV (1715-1774).
Son Roman écrit en 1731 se passe donc sous le règne de Louis XV.Antoine François Prévost dit l’abbé Prévost (1697-1763) :
 
Antoine François Prévost, dit d’Exiles, plus connu sous le nom d’abbé Prévost, l'un des écrivains les plus féconds du XVIIIe siècle, naquit en 1697 à Hesdin, petite ville de l'Artois, où sa famille tenait un rang distingué. Envoyé au collège des jésuites pour y faire ses études, il prit d'abord quelque goût pour la viereligieuse, et commença son noviciat avant l’âge de seize ans.
Mais bientôt rebuté par les rigueurs du cloître, il voulut essayer si la carrière des armes lui offrirait plus de charmes, et quitta l'habit de jésuite pour prendre celui de volontaire. Ce second choix cependant, aussi inconsidéré que le premier, ne le rendit pas plus heureux. Il revint chez les jésuites, qui lui pardonnèrent aisément safaute, et l’accueillirent même avec tant de bonté, que les douceurs qu'il trouva parmi eux lui tinrent, pendant quelque temps, lieu de de vocation.
Mais l'effervescence de son âge et de son imagination ne lui permirent pas de goûter longtemps cette vie paisible ; pour la seconde fois il s'enfuit du cloître, alla reprendre son rang à l’armée et se livra pendant quelques années à toutes les jouissancesqui lui étaient offertes. Enfin, un violent amour trahi étant venu empoisonner ses plaisirs et désenchanter son existence, il se crut de nouveau appelé à l'état religieux et entra chez les bénédictins de Saint-Maur, où l'étude amortit, pendant quelque temps, ses passions, sans les détruire.
 Il eut des succès dans l'enseignement et dans la chaire, et fut associé aux immenses travaux de sesconfrères à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés ; mais l'image du monde et des vains plaisirs qu'il avait goûtés se reproduisait trop souvent à son imagination pour qu'il pût vivre en paix dans la solitude. Il voulut alors alléger des chaînes qu'il avait prises volontairement, et, n'ayant pu y parvenir, il s'enfuit en Hollande en 1729, et s'y fit une ressource de ses talents.
Fixé à la Haye, c'est làqu'il publia ses Mémoires d'un homme de qualité, dont il avait composé les deux premiers volumes pendant son séjour à l'abbaye Saint-Germain-des-Prés, et le succès qu'obtint cet ouvrage, ne fut pas moins utile à sa bourse qu'à sa réputation. Diverses raisons l'ayant engagé ensuite à passer à Londres, il y publia successivement : Histoire de M. Cléveland, fils naturel de Cromwel ; Histoire duchevalier des Grieux et de Manon Lescaut, et entreprit en même temps une feuille périodique intitulée le Pour et le Contre, qui fut très favorablement accueillie du public, et qu'il conduisit jusqu'au vingtième volume. Les quatre premiers seulement furent composés pendant son séjour en Angleterre ; car au milieu des jouissances que lui procuraient ses talents et les agréments de sa personne, il ne tardapas à sentir qu'il n'est de véritable bonheur qu'au sein de sa patrie, et sollicita la permission de rentrer en France, où il reparut en 1734 sous l'habit ecclésiastique séculier.
Le prince de Conti, qui s'était joint au cardinal de Bissy pour lui obtenir cette faveur, lui donna une marque particulière encore de son estime en le nommant son aumônier. Ce fut alors que Prévost jouit de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L abbé Prévost Manon Lescaut 1731
  • L abbé Prévost Manon Lescaut 1731 La mort de Manon
  • L abbé Prévost Manon Lescaut 1731 La rencontre amoureuse
  • L abbé Prévost Manon Lescaut 1731 Le souper
  • Abbé Prévost Manon Lescaut
  • La abbé prévost manon lescaut
  • Abbé prevost
  • manon lescaut abbé prevost

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !