Marivaux le paysan parvenu

4763 mots 20 pages
Augure, ou auspice, dans la religion romaine est un présage à venir, de bonnes ou moins bonnes nouvelles dans le futur. C'est un message envoyé par les dieux qui doit être élucidé afin de déterminer une conduite à tenir pour satisfaire la volonté des dieux.
L'augure, divination qui consistait primitivement dans l'observation du chant et du vol des oiseaux (l'ornithomancie), de la manière dont ils mangeaient ainsi que l'interprétation des phénomènes célestes, tels que la foudre (la brontoscopie), et des prodiges, leur venait de l'Etrusca disciplina, l'ensemble des pratiques divinatoires étrusques.
Les augures étaient les interprètes des volontés de Jupiter, maître des signes ; il était hors de question de partir à la guerre, de choisir l'emplacement d'un temple, de désigner un homme pour une fonction politique. Par exemple, en 63 av. J.-C., Marcus Calpurnius Bibulus tenta de s'opposer à l'une des actions de Jules César en affirmant que les augures étaient défavorables. augure a deux sens :
a) au départ c'était, dans l'antiquité romaine, un prêtre qui était chargé de prédire l'avenir, une sorte de devin.
b) ensuite, par extension, c'est devenu un signe qui présage l'avenir, qui permet de prévoir l'avenir. Un bon augure est un signe qui annonce un évènement heureux, positif, alors qu'un mauvais augure annonce un malheur.

Dans la phrase que tu cites, il est question d'une "annonce de bon augure", c'est à dire une annonce qui est un bon signe pour l'avenir ... de Polanski.

C'est l'emploi tout à fait classique de "de", qui introduit un complément de nom . Comme dans "un vêtement de bonne qualité", ou "un chien de race".

Evénement non lié à une cause.
Concours fortuit de circonstances.
Au hasard: à l'aventure, sans réflexion.
A tout hasard: quoi qu'il puisse arriver.
Par hasard: fortuitement.

Absolument. Le hasard, l'ensemble des événements non liés à des causes, par opposition au destin, qui est l'ensemble des événements prédestinés. Quoi ! je le

en relation

  • Fiche de lecture : le paysan parvenu - marivaux
    1954 mots | 8 pages
  • La critique de la dévotion dans le paysan parvenu de marivaux
    7312 mots | 30 pages
  • paysan parvenu lecture analytique
    901 mots | 4 pages
  • Dissert Marivaux
    2282 mots | 10 pages
  • Paysans parvenu
    5586 mots | 23 pages
  • Rouge et le noir
    501 mots | 3 pages
  • Lettres marivaux
    2046 mots | 9 pages
  • Explication de texte "le paysan parvenu"
    880 mots | 4 pages
  • Le paysan parvenu
    792 mots | 4 pages
  • Condition humaine
    1057 mots | 5 pages