Maulnes

Pages: 6 (1418 mots) Publié le: 12 janvier 2014
Alain-Fournier
Le Grand Meaulnes (1913)
LGF, 2008
Un nouveau, Augustin Meaulnes, accompagné de sa mère, arrive un jour
d’automne pour devenir pensionnaire chez la mère du narrateur, François Seurel.

5

10

15

20

25

Nous étions debout tous les trois, le cœur battant, lorsque la porte des
greniers qui donnait sur l’escalier de la cuisine s’ouvrit ; quelqu’un descendit lesmarches, traversa la cuisine, et se présenta dans l’entrée obscure
de la salle à manger.
« C’est toi, Augustin ? » dit la dame.
C’était un grand garçon de dix-sept ans environ. Je ne vis d’abord de
lui, dans la nuit tombante, que son chapeau de feutre paysan coiffé en
arrière et sa blouse noire sanglée d’une ceinture comme en portent les écoliers. Je pus distinguer aussi qu’il souriait…
Ilm’aperçut, et, avant que personne eût pu lui demander une explication :
« Viens-tu dans la cour ? » dit-il.
J’hésitai une seconde. Puis, comme Millie1 ne me retenait pas, je pris
ma casquette et j’allai vers lui. Nous sortîmes par la porte de la cuisine et
nous allâmes au préau, que l’obscurité envahissait déjà. À la lueur de la
fin du jour, je regardais, en marchant, sa face anguleuse au nez droit, àla
lèvre duvetée.
« Tiens dit-il, j’ai trouvé ça dans ton grenier. Tu n’y avais donc jamais
regardé ? »
Il tenait à la main une petite roue en bois noirci ; un cordon de fusées
déchiquetées courait tout autour ; ç’avait dû être le soleil ou la lune au feu
d’artifice du Quatorze Juillet.
« Il y en a deux qui ne sont pas parties : nous allons toujours les
allumer » dit-il d’un tontranquille et l’air de quelqu’un qui espère bien
trouver mieux par la suite.
Il jeta son chapeau par terre et je vis qu’il avait les cheveux complètement ras comme un paysan. Il me montra les deux fusées avec leurs bouts
de mèche en papier que la flamme avait coupés, noircis, puis abandonnés.
© H A T I E R 2009

30

35

Il planta dans le sable le moyeu de la roue, tira de sa poche – à mon grandétonnement, car cela nous était formellement interdit – une boîte d’allumettes. Se baissant avec précaution, il mit le feu à la mèche. Puis, me prenant par la main, il m’entraîna vivement en arrière.
Un instant après, ma mère qui sortait sur le pas de la porte, avec la
mère de Meaulnes, après avoir débattu et fixé le prix de pension, vit jaillir
sous le préau, avec un bruit de soufflet, deuxgerbes d’étoiles rouges et
blanches ; et elle put m’apercevoir l’espace d’une seconde, dressé dans la
lueur magique, tenant par la main le grand gars nouveau venu et ne bronchant pas…
Cette fois encore, elle n’osa rien dire.
1. Il s’agit de la mère du narrateur.

s Questions (15 points)
I. LE NOUVEAU VENU

5,5 POINTS

m 1. Ligne 2 : quelle est la classe grammaticale de « quelqu’un » ?(0,5

point)
m 2. Lignes 1 à 4 : « Nous étions debout tous les trois, le cœur battant,
lorsque la porte des greniers qui donnait sur l’escalier de la cuisine
s’ouvrit ; quelqu’un descendit les marches, traversa la cuisine, et se présenta dans l’entrée obscure de la salle à manger. »
Quel est le temps des verbes soulignés ? Quelle est sa valeur ? (1 point)
m 3. Ligne 5 : « C’est toi, Augustin? »
Quel est le type de cette phrase ? (0,5 point)
m 4. En vous appuyant sur les réponses aux questions précédentes, caractérisez l’arrivée de ce personnage. Justifiez votre réponse. (1 point)
m 5. Lignes 6 à 17 : « C’était un grand garçon de dix-sept ans […] duvetée. »
a) Relevez les éléments qui construisent un portrait du personnage.
(1 point)
b) Relevez les verbes qui renvoient à laperception du narrateur. (0,5 point)
c) Avez-vous une représentation précise et complète du personnage ?
Justifiez votre réponse en vous appuyant sur le texte. (1 point)
II. FRANÇOIS ET AUGUSTIN

m 6. Lignes

4 POINTS

12 à 25 : « Viens-tu dans la cour […] par la suite. »

a) À qui s’adresse immédiatement le personnage ? (0,5 point)
© H A T I E R 2009

b) Qui est le locuteur des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le grand maulnes
  • le grand maulnes
  • Grand maulnes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !