Mecanik

Pages: 2 (284 mots) Publié le: 4 janvier 2011
Chapitre 7
Les changements de référentiels
7.1. Introduction
7.1.1. Position du problème
L’étude des trajectoires di¤ère selon le référentiel dans lequelon se place. Par exemple,
observons la valve d’une roue d’un vélo en mouvement en se plaçant au bord de la roue : la
trajectoire est une cycloïde. En e¤ectuantla même observation assis sur le vélo en mouvement,
on ne verra qu’une trajectoire circulaire. Dans les deux référentiels, la trajectoire du point sur
laroue est donc di¤érent ; il en est de même pour la vitesse, mais également à priori de
l’accélération.
Cela pose également le problème de l’application duprincipe fondamental de la dynamique.
Comme nous l’avons vu précédemment, celui-ci s’applique dans tout référentiel Galiléen. Comment
alors e¤ectuer une étudedynamique en référentiel non Galiléen ? Les forces sont a priori
les mêmes, alors que l’accélération du point étudié est di¤érent. Peut-on tout de même généraliserle principe fondamental de la dynamique ? On verra dans ce chapitre que le PFD peut
e¤ectivement se généraliser dans les référentiels non Galiléens mais àcondition d’ajouter des
forces que l’on appellera forces d’inertie.
7.1.2. Dé…nitions
Avant d’aborder l’étude proprement dite du changement de référentiel, ilest nécessaire de
poser un certain nombre de dé…nitions.
Dé…nition du point coïncident
Soit un référentiel R supposé …xe. Soit un autre référentiel R0 mobilepar rapport à R.
L’étude a pour objet un point M qui se déplace. On appelle point coïncident P, le point
…xe de R0 qui a l’instant t coïncide avec le point M.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !