Mme bovary commentaire du chapitre 7

Pages: 5 (1062 mots) Publié le: 11 janvier 2014
Problématiques possibles à l’oral sur cet extrait de Madame Bovary :

♦ Quel portrait peut-on dresser d’Emma Bovary dans cet extrait ?

♦ Dans quelle mesure cet extrait illustre le bovarysme ?

I – Les pensées d’une femme exaltée

A – L’accès aux pensées intimes d’Emma
Des lignes 1 à 49 ( « elle songeait quelquefois [...] du bonheur même qu’elle lui donnait »), le lecteur pénètre dansles pensées intimes d’Emma grâce à l’emploi du point de vue interne. On relève ainsi des verbes de perception : « elle songeait » (l.1), « Il lui semblait que », « les mots lui manquaient », « il lui semblait qu’une abondance subite ».

Cet accès aux pensées intimes de l’héroïne est renforcé par l’emploi du discours indirect libre aux lignes 3 à 49 (à partir de « pour en goûter la douceur »jusqu’a « du bonheur même qu’elle lui donnait »). En supprimant les marques qui annoncent un propos rapporté, la voix du narrateur et celle d’Emma se fondent et permettent au lecteur de se plonger dans l’intériorité de l’héroïne.

B – Emma, une femme sensuelle
Emma apparaît comme une femme sensuelle à l’imagination débordante. Dès le début de l’extrait, elle projette ses fantasmes de lune de miel.Dans sa rêverie, tous les sens sont sollicités :

♦ l’ouïe : « noms sonores » (l.3), « la chanson du postillon » (l.6), « les clochettes » (l.7), « le bruit sourd de la cascade » (l.7).
♦ La vue : « stores de soie bleue » (l.5), « le soleil » (l.7), « on regarde les étoiles » (l.9)
♦ L’odorat : « »on respire [...] le parfum des citronniers » (l.8).
♦ Le goût : « pour en goûter la douceur »(l.3)
♦ Le toucher : « douceur » (l.4), « les doigts confondus » (l.9).

Elle imagine un décor exotique dans lequel on retrouve la présence des quatre éléments :

♦ L’eau : « la cascade »
♦ La terre : « toutes escarpées, « la montagne », « la terre », « sol »
♦ L’air : « on respire », « le parfum ».
♦ Le feu : « le soleil »

Ce décor est teinté d’exotisme : « noms sonores », « suavesparesses », « au bord des golfes », « citronniers ».

Il s’agit d’un endroit fantasmé qu’Emma serait bien incapable de localiser. Elle utilise ainsi des expressions vagues et des clichés pour nommer ces lieux imaginaires : « ces pays à noms sonores », « certains lieux sur la terre devaient produire du bonheur. »

C – Une femme bercée d’illusions romanesques
Emma se berce d‘illusions romanesques.Au fil de ses lectures, elle s’est créé une réserve d’images toutes faites à travers laquelle elle se représente désormais la réalité. Elle juxtapose ainsi des images sans lien ni cohérence : les « chalets suisses » (l.13) se juxtaposent avec le « cottage écossais ».

A travers ces représentations romanesques, Flaubert critique les romans sentimentaux mais également les romans historiques misà la mode au début du XIXème siècle par le romancier Walter Scott, avec le « cottage écossais » et un mari fantasmé qui porte « bottes molles, chapeau pointu et des manchettes ».

Le pouvoir de ces illusions romanesques est tel qu’Emma finit par s’intégrer à sa rêverie. On observe ainsi un glissement des pronoms personnels entre le premier et le deuxième paragraphe. Le pronom personnel « on »répété tout au long du premier paragraphe (« on monte », « on respire », « on regarde ») se mue en « elle » dans le deuxième paragraphe (« que ne pouvait-elle s’accouder »). Emma s’intègre à sa rêverie et s’imagine elle-même accoudée sur un balcon comme une héroïne de roman.

Confondant les romans et la vie, Emma rêve sa vie au lieu de la vivre et se heurte douloureusement à la platitude du réel.II – La platitude du réel

A – L’absence de complicité entre Charles et Emma
Après ces descriptions d’une lune de miel idéale et d’un mari rêvé, la platitude du réel prend un relief saisissant.

Alors qu’ils se sont tout juste mariés, la séparation entre Emma et Charles semble déjà consommée. En témoigne le conditionnel passé : « Peut-être aurait-elle souhaité« , « »se serait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire mme bovary chapitre 9
  • Commentaire chapitre 7 madame bovary
  • Commentaire mme bovary, partie iii- chapitre 3
  • Commentaire analytique mme bovary
  • Commentaire de mme bovary
  • Incipit mme bovary
  • Mme de bovary
  • Mme bovary : commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !