Modélisation des liaisons

Pages: 5 (1221 mots) Publié le: 5 mai 2011
Modélisation des Liaisons
Support du cours :
Bride mécanique (voir plan d’ensemble).

Notion de solide :

1 Solide réel :

C’est un solide tel qu’il apparaît réellement :
❑ Masse constante.
❑ Déformable sous l’action de forces extérieures.

2 Solide déformable suivant une loi connue :

Cas de solides où la variation prévisible de la forme (volume) et quantifiable enfonction des forces appliquées.

3 Solide indéformable :

C’est un solide théorique ou idéal :
❑ Masse constante.
❑ Volume dont les limites sont invariables (indéformable).

Système matériel :

On appelle système matériel une quantité de matière, homogène ou non, dont la masse reste constante pendant son étude.
Un système matériel peut-être constitué par :
❑ unsolide ;
❑ une portion de solide ;
❑ plusieurs solides (système de solides).

Les systèmes matériels à considérer seront :
❑ soit un solide considéré comme indéformable ;
❑ soit plusieurs solides liés dont la forme globale de l’assemblage sera considérée comme indéformable ;
❑ soit un solide déformable suivant une loi connue (en général : ressort) ;
❑ soitun lien flexible tendu et qui pourra alors être également considéré comme indéformable (exemple : courroie).

Un système matériel sera choisi et « isolé » afin d’être étudié.
Choisir un système matériel consiste à diviser l’univers en deux parties :
❑ d’une part, le système matériel considéré : « isolé » et objet de l’étude ;
❑ d’autre part, l’extérieur : tout ce qui n’est pas lesystème considéré.

Exemple :

On isole le poussoir, il constitue le système matériel objet de l’étude. Le reste des pièces composant la bride constitue une partie du milieu extérieur.

Notion de mouvement d’un solide par rapport à un autre solide :

1 Repère de référence :

2 Repère local associé :

C’est le repère lié à une pièce (un solide) du système matériel (repère fixe parrapport à la pièce considérée).
On le choisit suivant la même orientation générale que le repère de référence. On indice les axes par le numéro de la pièce correspondante.

3 Mouvement entre 2 solides :

Le déplacement d’un solide par rapport à un autre peut se décomposer en 6 déplacements (au maximum) :
❑ 3 translations (Tx, Ty, Tz) ;
❑ 3 rotations (Rx, Ry, Rz).

Chacun de cesmouvements s’effectue suivant une direction donnée.

On définit un tableau des mobilités qui met en évidence les mouvements possibles d’un solide par rapport à un autre :

|T |R |
|Tx |Rx |
|Ty |Ry |
|Tz |Rz |

Cas où aucun mouvement relatif n’est possible :

|T |R |
|0 |0 |
|0 |0 |
|0|0 |

Remarque : Lorsqu’on étudie le mouvement d’une pièce par rapport à une autre, on ne considère que ces deux seules pièces en faisant abstraction des autres pièces constituant le mécanisme.

Application :

Après avoir visualisé, à l’aide du logiciel SolidWORKS, les différents mouvements autorisés par le mécanisme des pièces 2, 3, 4 et 1 par rapport à la pièce de référence 6,remplir le tableau des mobilités de chacune des pièces.

| |T |R |
| | | |
| | | |
| | | |

Cinématique des liaisons entre solides dans le cas de liaisons sans jeu :

1 Caractéristique géométriques des contacts :

Les solides en contact sont supposés indéformables.

Repère local associé aucontact :

La géométrie des contacts ne peut se décrire facilement qu’en utilisant un repère local associé au contact.
Le choix du repère dépend des caractéristiques géométriques du contact, il est défini par :
❑ son origine O, centre géométrique du contact ;
❑ une base locale, constituée de 3 axes x, y et z, orthonormée directe.
Remarque : x sera porté par l’axe de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Modélisation des liaisons
  • Modélisation
  • Modelisation
  • Modelisation
  • Modélisation
  • modelisation
  • Les liaisons
  • Liaison

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !