Molière et le théatre classique

449 mots 2 pages
Molière et le théâtre classique

Qu’est-ce que le théâtre ?
- Un monde artificiel et qui ne vise pas la vraisemblance. Il ne s’agit pas de copier le réel, mais de le représenter en le déformant, pour mieux le faire comprendre et pour mieux émouvoir.
- Une façon de raconter où les corps sont aussi signifiants que les paroles, où le parole ne fait que compléter le message donné par les mouvements, les attitudes, les regards (un texte théâtral est fait pour être vu et écouté).

A XVII siècle, deux grands genres théâtraux émergent :
● La tragédie : elle fait intervenir des personnages exceptionnels (par leur rang social, leurs préoccupations, leurs valeurs), confrontés à des problèmes exceptionnels (honneur bafoué, passion amoureuse, raison d’Etat). Le dénouement d’une tragédie est malheureux.
● La comédie : elle met en scène des personnages de la vie quotidienne, confrontés à des problèmes quotidiens (l’amour et l’argent), en quête d’un bonheur personnel qu’ils essaient souvent de trouver sans le mariage. Le dénouement d’une comédie est généralement heureux.
● Quant à la tragi-comédie, elle présente toutes les caractéristiques de la tragédie, mais s’en distingue par son dénouement heureux.

Au théâtre classique, l'action doit se dérouler en vingt-quatre heures (unité de temps), en un seul lieu (unité de lieu) et ne doit être constituée que d'une seule intrigue (unité d'action). Ces règles poursuivent deux buts principaux. D'une part il s'agit de rendre l'action théâtrale vraisemblable car les décors n'ont pas besoin de changer et l'action se déroule en un temps qui pourrait être le temps de la représentation. D'autre part l'action est plus facile à suivre car les intrigues compliquées mêlant de nombreux personnages sont proscrites au profit d'intrigues linéaires centrées sur peu de personnages. Ces règles ont mené à une forme d'intériorisation des actions. En effet la parole s'est développée au détriment du spectaculaire et les pièces classiques accordent

en relation

  • Molière et le théâtre au xviième siècle
    1544 mots | 7 pages
  • Le théâtre classique
    1249 mots | 5 pages
  • Le théâtre classique
    366 mots | 2 pages
  • Le théatre classique
    1471 mots | 6 pages
  • Andromaque
    582 mots | 3 pages
  • Dissertation sur le théâtre
    1277 mots | 6 pages
  • Le théatre classique de corneille et racine
    807 mots | 4 pages
  • Le théatre classique
    311 mots | 2 pages
  • Le théatre à travers l'histoire
    571 mots | 3 pages
  • Le théâtre classique
    719 mots | 3 pages