Mon troisième voyage

4174 mots 17 pages
Vénérable Maître et vous tous mes Frères en vos grades et qualités.

Mon troisième voyage

Le troisième voyage me révèle que je dois travailler sur moi-même sans interruption.

J’ai parcouru ce troisième voyage en faisant le tour de la loge avec le fil à plomb dans la main gauche et le niveau dans la main droite. Symboliquement, le fil à plomb va me hisser vers le sommet, vers la lumière et l’instruction, grâce aux arts libéraux qui sont l’image même du travail sur soi. Au fil du temps, le fil à plomb sera mon fil conducteur qui me fera travailler sur ma hauteur d’homme par la connaissance de moi-même. Ce travail vertical modifiera mon regard ainsi que mon appréciation du moi, par la prise de conscience de ce que je suis.

Le niveau va me guider perpendiculairement au fil à plomb. Je vais travailler horizontalement, pour pouvoir et devoir communiquer avec mon entourage, m’enrichir des arts et des sciences humaines, pour répandre et partager les savoirs acquis. Le terme niveau à d’ailleurs une autre signification, « se mettre à niveau », ce qui signifie s’adapter, s’adapter aux événements qui nous entourent en s’adaptant aux autres.

Ce voyage m’a invité à étudier et comprendre pour m’enrichir du savoir des arts et des sciences humaines qui me furent révélées. Traditionnellement, ces sciences ou ces arts libéraux que j’évoquais se traduisent à sept. Les trois premiers concernent l’art de parler.

Les arts du langage s’appliquent à travers la parole qui nous permet de communiquer et de se faire comprendre.

Le TRIVIUM rend la liberté de parole à l’ex-apprenti que j’étais qui en étais privé ; je retrouve certes la parole mais je ne dois m’en servir que selon des règles précises qui garantissent l’intérêt et la cohérence du discours. L’art des mots se résume par « épeler - lire – écrire » :

-LA GRAMMAIRE pour apprendre les mots et leur langage, LA RHETORIQUE pour apprendre à employer ces mots et la LOGIQUE pour le raisonnement, la cohérence et

en relation

  • ta soeur
    12276 mots | 50 pages
  • Jacques Cartier
    1330 mots | 6 pages
  • James cook
    701 mots | 3 pages
  • Le tour du monde en 80 jours
    768 mots | 4 pages
  • chritophe colomb
    1368 mots | 6 pages
  • L'invitation au voyage de baudelaire
    1334 mots | 6 pages
  • jacques cartier
    574 mots | 3 pages
  • Analyse: l'invitation au voyage
    2250 mots | 9 pages
  • cacahotier
    870 mots | 4 pages
  • 1960 27 mai
    601 mots | 3 pages