Montaigne

Pages: 7 (1655 mots) Publié le: 9 octobre 2012
CHAPITRE XXIII - Divers évènements de même conseil
A travers plusieurs exemples concernant des complots de mort sur des empereurs, Montaigne montre que la soumission face à l'opposition générale est plus pertinente. Puisque de toutes les manières, il estime que la chance prend une part importante en chaque individu et le contraint à l'incertitude. Face à cette situation, il conseille de seranger du côté le plus juste. Et en acceptant d'être « peu aimé », on réduit l'opposition et on amène à la confiance. En mettant de son côté ses détracteurs, l'Homme conserve une certaine protection qui le met à l'abri des attentats. Mais cela suppose tout de même de rester vigilant.

CHAPITRE XXIV - Du pédantisme
L'auteur décrit les personnes pédantes (correspond au terme « enseignant ») comme desindividus remplis de connaissances à tel point qu'ils ne savent plus comment les agencer et en deviennent désagréables. Il semble faire une comparaison entre ces individus et les philosophes. Mais il exprime que le dédain pour ces derniers (plutôt de la jalousie) est bien différent de celui qui touche les pédants.

Il reproche à ces individus le fait qu'ils ingurgitent de la connaissance, sansmême la comprendre. Puis il la restitue telle qu'elle à leurs élèves ; elle manque d'appropriation. Après introversion de l'auteur, celui-ci se demande s'il ne fait pas la même chose et si finalement le but des connaissances n'est pas de traverser les générations telles quelles. Enfin, il relate différents exemples d'instruction, dont la sienne.

CHAPITRE XXV - De l'institution des enfants, àMadame Diane de Foix, Comtesse de Gurson
Montaigne semble se dévoiler et semble dire qu'il n'a pas un grand bagage de connaissances, mais que sa réflexion sur les choses se rapproche souvent des grands auteurs. Cependant, il explique qu'il ne plagie pas ces auteurs, mais qu'il s'aide de leur réflexion. Puis il s'adresse à Mme Diane de Foix et évoque la difficulté de l'éducation d'un enfant. Ilsemble que l'auteur manque de connaissances pures et préfère donner quelques conseils pédagogiques et didactiques à cette dame.

Il propose que le précepteur soit un individu qui se soit approprié les connaissances qu'il va transmettre ; qu'il y ait des interactions maître-élève ; d'adapter son enseignement ; de vérifier l'assimilation des connaissances ;... Puis il évoque les différents écueilsde l'éducation : le temps court impartit, les relations aux autres, atténuer la sévérité du maître,... Ensuite il s'interroge sur l'enfant de Mme Diane de Foix, et se demande quelles seront ses réactions, face aux choses de la vie.

Il entreprend ensuite, de relater sa propre éducation. Celle-ci fut très riche, mais il explique que plusieurs choses ont fait qu'elle ne fonctionnât pasparfaitement : sa lenteur d'esprit et son oisiveté. Par la suite il découvrit avec passion les livres et le théâtre. Il conclut en mettant l'accent sur la pertinence d'une éducation qui donne envie aux enfants et qui cherche l'appropriation des connaissances.

CHAPITRE XXVI - C'est folie de rapporter le vrai et le faux de notre suffisance
L'auteur semble expliquer que la persuasion d'un individu estimportante chez une personne qui a peu de connaissances, car elle ne peut critiquer ce qu'on lui dit. Cependant, il parait nuancer son propos en expliquant que le fait de réfuter une connaissance, de rechercher le vrai du faux, implique que l'Homme sache tout, or ce n'est pas exact. Et que toute connaissance que l'on croit vrai un jour, sera peut-être réfutée le jour d'après.

CHAPITRE XXVII - Surl'amitié
Montaigne rend hommage à son ami, Etienne de La Boétie. Il tente de décrire les liens d'amitié. La leur était fraternelle et selon ses dires extraordinaire et exclusive. Il la distingue de l'amour et décrit sa stabilité ainsi que la sincérité de ses liens, sans distinction de beauté. Il expose que l'amitié lie des individus qui ont des idées communes et qui les partagent agréablement....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Montaigne
  • Montaigne
  • Montaigne
  • montaigne
  • Montaigne
  • Montaigne
  • Montaigne
  • Montaigne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !