Mythe du bon sauvage

Pages: 15 (3705 mots) Publié le: 2 mars 2014
Origine et utilisation du mythe du bon sauvage
On attribue souvent à Rousseau la paternité de ce mythe, qui aurait été développé dans son Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes et l’Emile (traité sur l’Education).
Cette théorie du bon sauvage pose que l’état de nature, antérieur à la civilisation, est bon et naturel pour l’homme. Dans l’état de nature, l’homme serait heureux.La civilisation correspondrait à la chute de l’homme, une perversion de sa nature: L’homme naît bon, c’est la société qui le déprave selon Rousseau.
Dans l’état de nature, l’homme, ce bon sauvage, arrive à pourvoir à ses besoins puisqu’ils sont peu nombreux, il est libre et stupide. Sa morale se réduit à l’amour de soi-même (qui contrairement à l’amour propre) est un sentiment positifd’autoconservation.
Pour autant, il ne faut pas voir dans ce mythe un cours d’histoire (comme le fera Voltaire), Rousseau l’utilise comme une fiction théorique, afin de savoir quelle est la nature profonde de l’homme.
Ce mythe sur la bonté de l’homme à l’état de nature sera illustré au cinéma par François Truffaut dans son film l‘Enfant Sauvage.

Bon sauvage
Le mythe du bon sauvage est l'idéalisation deshommes vivant et plongeant au contact de la nature. L’idée que « le bon sauvage » vit dans un paradis sur terre avant le péché originel s’est développée au xviiie siècle, ayant ses fondations chez les explorateurs et conquérants de la Renaissance. À la suite de Christophe et d’Amerigo Vespucci, Jacques Cartier, explorant le Nord de l’Amérique, découvre ainsi une « jeune humanité ». En français,comme en espagnol ou en latin, ces textes sont le certificat de naissance du « bon sauvage ». Le mythe du bon sauvage a permis aux écrivains contemporains de développer une forme de critique sociale sur les aberrations et les justices de la société. L'adaptation la plus connue actuellement est Le Meilleur des mondesd'Aldous Huxley
Le mythe chez Cartier dans Voyages au Canada
L’image du bon sauvagese lit dans le récit par Jacques Cartier de ses rencontres avec les autochtones d’Hochelaga. Selon Cartier, le sauvage n’est plus barbare, mais plutôt proche de la nature, « l’âme aussi pure que des enfants ». Leur façon de s’habiller et leur mode de vie montre à Cartier qu’ils ne sont pas effrayants ni dangereux, mais qu’ils sont des êtres humains. Innocents et purs, les « sauvages » qu’ilrencontre pendant son voyage sont, selon Cartier, ouverts d’esprit à ce qu’il leur apporte d’Europe. En remarquant leur nudité sans pudeur, Cartier donne aux fils de Donnacona des vêtements européens : ceux-ci jettent alors leurs peaux de bêtes car ces vêtements n’ont plus de signification dans la culture française : « Et acoustrasmes ses dits deux fils de deux chemises et en livrees et de bonnetzrouges et à chacun sa chainette de laton au col ». En les traitant comme humains (même s’il les considère comme des enfants), Cartier établit un commerce avec eux et il apprend les rudiments de leur langage, dont il donne un lexique. De sa perspective chrétienne, Cartier les considère comme des êtres innocents et sans religion, dans un état « sauvage » (au sens de « non cultivé »), susceptible d’uneconversion au christianisme ; au départ de son premier voyage, il plante une croix pour que les autochtones puissent faire « plusieurs admyradtions » mais aussi pour promettre son retour : l’homme européen servirait alors la Révélation auprès de ses « jeunes frères ».
Le mythe chez Montaigne dans Des Cannibales
Le début du mythe du « bon sauvage » est souvent attribué à Michel de Montaigne, mêmesi les fondations de ce mythe sont bien antérieures. Montaigne aborde le sujet dans les chapitres Des Cannibales et Des Coches de ses Essais. De nombreux critiques maintiennent que l’auteur prend position en faveur des peuples autochtones qui vivent tranquillement dans la nature et contre les Européens qui ne s’intéressent qu’à s’enrichir et à corrompre des peuples innocents.
Montaigne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le mythe du bon sauvage
  • Le mythe du bon sauvage
  • Le mythe du " bon sauvage "
  • Le mythe du bon sauvage
  • Mythe du bon sauvage
  • Le mythe du bon sauvage
  • Mythe du bon sauvage
  • Rédaction Mythe du bon sauvage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !