Naturalisme

888 mots 4 pages
Naturalisme
(mouvement / école littéraire) Le naturalisme est un mouvement littéraire (vers 1860-1890) qui prolonge le réalisme et qui s’attache à peindre la réalité en s’appuyant sur un travail minutieux de documentation et en s’inspirant notamment de la méthode du physiologiste Claude Bernard.

Le Naturalisme est un mouvement littéraire qui prolonge le réalisme et qui s'attache à peindre la réalité en s'appuyant sur un travail de documentation minutieuse et en s'inspirant des sciences expérimentales. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le naturalisme s'appuie en particulier sur les sciences de l'homme, et de la nature. Il entend explorer d'une manière systématique tous les milieux sociaux, en dévoilant la misère humaine. On y trouve beaucoup d'histoires d'ouvriers. ▪ Écrivains : Émile Zola, J.-K. Huysmans.

Le mouvement littéraire naturaliste, influencé par la révolution scientifique et industrielle, naîtra en en réaction contre l'idéalisme et le romantisme.

Le naturalisme
Qu’est-ce que le naturalisme ?
Le naturalisme est un mouvement littéraire de la fin du Second Empire (1870), né de l’influence des sciences, de la médecine expérimentale et des débuts de la psychiatrie.
Il s’agit d’une théorie suivant laquelle la littérature doit peindre les humains et la société en s’inspirant des méthodes utilisées dans les sciences naturelles :observation sur le terrain, exactitude, refus de l’interprétation hâtive non fondée. Le romancier vérifie expérimentalement dans ses romans le rôle des déterminismes sociaux et biologiques sur l’individu et le groupe.
Par exemple, la série des " Rougon-Macquart " illustre le démarche naturaliste qui vise à expliquer les comportements sociaux par l’hérédité.
La littérature se doit donc de dépeindre la nature et ses réalités sans recherche de valorisation esthétique. Le naturalisme renforce ainsi certains caractères du réalisme.

Différence entre Réalisme et Naturalisme
Réalisme et Naturalisme : décrivent le réel à

en relation

  • Le naturalisme
    557 mots | 3 pages
  • le naturalisme
    287 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1125 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1581 mots | 7 pages
  • Le naturalisme
    638 mots | 3 pages
  • Le naturalisme
    1032 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1172 mots | 5 pages
  • Naturalisme
    1279 mots | 6 pages
  • Naturalisme
    402 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1409 mots | 6 pages