Neda sqama

Pages: 11 (2504 mots) Publié le: 10 octobre 2012
La Pile ElectriqueLe portrait de VoltaAu début de l'année 1800, habitait à CÔME un savant physicien, le Comte Alessandro VOLTA. Il était âgé de cinquante cinq ans.
Après avoir été professeur à 1'université de PAVIE et fait plusieurs découvertes concernant l'ELECTRICITE STATIQUE il avait voyagé pour rencontrer d'autres savants. Il avait ainsi parcouru la SUISSE, la FRANCE, l'ALLEMAGNE, lesPAYS-BAS et l'ANGLETERRE.
Il venait de se retirer dans son pays natal afin de trouver le calme et poursuivre des expériences sur l'Electricité.
A l'époque où vivait VOLTA la connaissance de l'électricité n'était pas encore très développée.
Electricité statique 
Depuis Deux Mille ans on savait attirer des brins de paille ou des feuilles d'arbre d'un faible poids avec des morceaux d'AMBRE JAUNEfrottés sur un tissu de laine.
L'Ambre jaune est une très belle pierre, presque transparente avec laquelle les anciens fabriquaient des bijoux.
En GREC, Ambre Jaune se dit "ELECTRON". C'est l'origine du mot ELECTRICITE.
Pour faire l'expérience, on peut aussi utiliser des baguettes de verre ou de cire à cacheter.
Machine de RamsdenA partir de 1600, de nouveaux progrès avaient été accomplis et onfaisait claquer des étincelles comparables, en beaucoup plus petit, à la foudre, en tournant la manivelle de l'un de ces curieux instruments appelé "MACHINE DE RAMSDEN".
Les savants cherchaient à expliquer ces phénomènes et avaient fait des observations nombreuses et très intéressantes, mais l'électricité ne donnait lieu à aucune utilisation dans la vie de tous les jours.
En ce temps, les lampesélectriques n'existaient pas. On éclairait les maisons et les rues avec des chandelles ou des lampes à huile .
Pas de moteurs électriques pour actionner les usines. Pas de trains. Les hommes devaient fournir de gros efforts musculaires pour travailler et se déplacer.
Ils se faisaient aussi aider par les chevaux, les mulets ou les bœufs. Ils utilisaient également la force du vent et de l'eau desrivières pour faire tourner les moulins.
Les machines à vapeur venaient d'être inventées, mais elles étaient très peu répandues.
Pas de Téléphone, pas de Radio ni de Télévision. Les nouvelles étaient transmises par des messagers, les diligences de la poste ou par le TELEGRAPHE de Claude CHAPPE dont les ailes tournantes se voyaient en haut des tours ou des collines.
Volta au travailDonc au mois deMars de cette année 1800, nous trouvons VOLTA dans son cabinet de physique. Sur une table sont déposées des pièces de monnaie en argent, des rondelles de ZINC, de CUIVRE et de Carton épais. Trois baguettes de bois sont dressées entre lesquelles le vieux savant superpose avec le plus grand soin, toujours dans le même ordre, une rondelle de cuivre, une rondelle de zinc puis une rondelle de carton trèsmouillé.
Il en EMPILE ainsi plus de soixante. C'est la raison pour laquelle il avait donné le nom de PILE à cet étrange appareil qu'il avait imaginé quelques mois avant.
En touchant avec les doigts et en même temps les extrémités de la colonne, il sentit à travers son corps une secousse désagréable … une secousse électrique !
Ayant fixé des fils métalliques aux rondelles du bas et du haut, illes approcha à une très faible distance. Aussitôt une petite étincelle bleue et très lumineuse jaillit.
La pile produisait donc les mêmes effets que la Machine de RAMSDEN, mais les secousses et les étincelles pouvaient être renouvelées autant de fois qu'on le désirait sans qu'il soit nécessaire de tourner continuellement la manivelle.
Mais comment un homme aussi sérieux que Alexandre VOLTA enétait il venu à empiler des rondelles de Cuivre sur des rondelles de Zinc ?
C'est une curieuse histoire ... une histoire de ... CUISSES DE GRENOUILLE !
Il faut remonter quinze années avant, en 1786 et à BOLOGNE. Un célèbre professeur d'anatomie de l'université de cette ville avait eu l'idée d'expérimenter les effets de l'étincelle électrique produite par la machine de RAMSDEN sur des cadavres...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !