Neurophysiologie

4209 mots 17 pages
L2 STAPS - Neurophysiologie

INTRODUCTION GENERALE
L’intégrité d’un organisme vivant nécessite, entre autres choses, une activité coordonnée des cellules qui le constitue. Cette coordination est assurée par des mécanismes de communication intercellulaire impliquant soit des cellules jointives ou quasi-jointives appartenant à un même tissu, soit des cellules très éloignées de tissus différents. Parmi les systèmes de communication à distance, on distingue : - un système véhiculant des substances dans le sang : communication humorale - un système transmettant l’information au moyen de prolongements cellulaires : communication nerveuse Ce système a une action rapide.

I. LES GRANDES SUBDIVISIONS ANATOMIQUES ET FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX
1. Classification anatomique : Systèmes nerveux central et périphérique
D’un point de vue anatomique, le Système Nerveux peut être « découpé » en deux entités : le Système Nerveux Central (SNC) et le Système Nerveux Périphérique (SNP).

a) Système nerveux central (SNC)
Le SNC comprend l’encéphale (dans la boîte crânienne) et son prolongement naturel, la moelle épinière, située au centre de notre colonne vertébrale. L’encéphale et la moelle épinière sont contenus dans des structures osseuses, qui sont respectivement la boîte crânienne et la colonne vertébrale. Elles offrent une véritable armure rigide au précieux SNC. Ces structures centrales sont effectivement très précieuses dans la mesure où elles contiennent tous les centres d’intégration qui analysent et interprètent les informations sensorielles qui proviennent de la périphérie, pour ensuite programmer les réponses (motrices ou autres).

Figure 1 : SNC et SNP
Isabelle Siegler Université Paris-Sud 11

L2 STAPS - Neurophysiologie

b) Système nerveux périphérique (SNP)
Ce sont les voies nerveuses (nerfs) situées en dehors du SNC (disséminés dans tout le corps) et qui véhiculent l'information sensitive (afférente) depuis les capteurs sensoriels vers le SNC, et

en relation

  • neurophysiologie
    4069 mots | 17 pages
  • Neurophysiologie
    9507 mots | 39 pages
  • Neurophysiologie sensorielle
    633 mots | 3 pages
  • Neurophysiologie de la douleur
    591 mots | 3 pages
  • Les neurosciences
    609 mots | 3 pages
  • La vision
    2097 mots | 9 pages
  • Neurologie
    1415 mots | 6 pages
  • Interprétation du rêve
    2174 mots | 9 pages
  • Bac Science3
    2915 mots | 12 pages
  • Neuromédiateurs
    6588 mots | 27 pages