Nicomède acte ii scène 3

1439 mots 6 pages
Pierre Corneille est un auteur dramaturge du XVII siècle qui écrivit de nombreuses tragédies politiques. Notamment, Nicomède datant de 1651 et qui suit le mouvement romantique, classique, baroque et naturaliste. Le héros Nicomède, titre de l’œuvre, est menacé de se voir écarté du pouvoir auquel il est destiné, à la demande de la république romaine. Cependant, l’auteur renonce à faire de lui un parricide. Ni pitié ni terreur, comme il est de coutume dans la tragédie : Corneille souhaite avant tout que Nicomède, pourtant attaqué de toutes parts, ne suscite qu’admiration. La scène 3 de l’acte II présente l’affrontement de trois conceptions du pouvoir. Tout d’abord, étudierons la manière dont le roi exerce son pouvoir face au peuple, ensuite nous analyserons la protection et la domination de Rome et enfin nous montrerons l’exaltation d’une monarchie indépendante et conquérante à travers la figure héroïque de Nicomède.

Rome est dominée et protégée. La vaillance et le patriotisme de Nicomède s'opposent à la lâcheté de son père Prusias et aux insinuations de Flaminius. Ce dernier s’adresse à Prusias en lui convainquant de faire de Attale, son fils cadet, roi à la place de Nicomède son ainé. Il lui parle au nom de Rome et du sénat qui sont donc considérés comme vivants « elle vous en conjure », parlant par une prosopopée. Flaminius se représente dans ses répliques par « je » et « me », présentant les personnages en action, le discours est pris en charge par les personnages. Il tente de convaincre Prusias en utilisant le passé composé « a nourri » ; « elle en a pri » pour insister sur le fait que Rome a pris soin du roi, de son fils mais que à présent, c‘est à lui de prendre soin de cette dernière (Rome) en couronnant Attale - deux destins convergent. Il poursuit au présent d ‘énonciation « il est instruit » pour parler des qualités actuel de Attale, et fini par un futur proche qui passe presque pour des « menaces » à l’aide de périphrases verbales « vous offenseriez » ;

en relation

  • nicomède commentaire
    1205 mots | 5 pages
  • Nicomede
    17206 mots | 69 pages
  • Le Cid
    721 mots | 3 pages
  • fiche de lecture le bourgeois gentilhomme
    1134 mots | 5 pages
  • Etude acte i, scène 3 de dom juan
    873 mots | 4 pages
  • Pierre Corneille
    4236 mots | 17 pages
  • Éxposé l'illusion comique
    1907 mots | 8 pages
  • Cool
    1465 mots | 6 pages
  • LC0610248 6
    4924 mots | 20 pages
  • Molière
    954 mots | 4 pages