Nietzsche et la santé

Pages: 6 (1255 mots) Publié le: 26 mai 2013
L’intitulé
Il y a plusieurs théories sur la conception de l’être humain. Des scientifiques, des philosophes, des religieux se sont chacun posé la question et aborder leur propre théorie sur ce sujet. L’explication de la conception de l’être humain par son corps et son esprit est le but principal de ces théories. Cet intitulé fera part tout d’abord, du discours de la santé qu’a la société de nosjours. Ensuite, la présentation de la théorie nietzschéenne permettra d’en aboutir à son application. Le but final de cette intitulée sera d’établir un rapport entre la théorie nietzschéenne et la santé.
Tout d’abord, la santé fait partie des domaines les plus parlées et analysées par la société et ce, depuis plusieurs siècles. La science du corps humains est même celle la plus développer etexpliquer par les scientifiques à ce jour. L’homme a besoin d’avoir la cause de la mort inexplicable d’un proche. Ces phénomènes physiologique qui au départ n’étais qu’un casse-tête anatomique pour eux, est maintenant, une explication pathologique. Les sciences de la santé a permis, à ce jour, a prévenir et même guérir certaines maladies qui tue des gens à chaque année. L’infarctus du myocarde, estprévenu par certains médicaments antihypertenseur et même, par des interventions chirurgicales qui peuvent être accomplis grâce à nos connaissances du corps humain. La santé pour la société, est d’une importance capitale. «Vivre vieux», que les gens vous diront. Les connaissances du fonctionnement de chaque système anatomique, comme le système digestif, neurologique et cardiovasculaire, ont permisà l’homme d’avoir leur propre conception de l’être humain par le domaine des sciences. Le corps! Le corps a été analysé de fond en comble par les scientifiques et a permis de remonter jusqu’à son origine. Une cellule, une simple cellule issue de plusieurs molécules serait la base de la conception de l’homme. L’esprit, quand a lui, est analysé par les sciences qui sont connexe à la santé aussi, lapsychologie. Des gens ont démontré que l’esprit pouvait être expliqué par les sciences. Par exemple, la maniaco-dépression serait à l’origine d’un dysfonctionnement hormonal. Alors, la société dirait, en général car il y certaine exception, que le corps et l’esprit serait expliquer par des phénomènes scientifiques donc la conception de l’homme serait une science explicable.

Nietzsche, uncritique de la culture occidental moderne et des ensembles morals, politiques, philosophiques et religieux de la société à l’époque, avait sa propre conception de l’être humain. Friedrich Nietzsche prétend qu’il y aurait deux types d’hommes : l’homme naturel et l’homme social. Ces deux types d’homme se distingueraient par leur volonté de puissance. En effet, l’homme serait dominé soit par une forceactive ou une force réactive. L’homme naturel, celui où la force active domine la force réactive ne rechercherait pas à se conserver, mais plutôt à avoir plus de puissance. De façon individuel, il va prendre des risques pour vivre l’accroissement ce qui le rend dominant. Son contraire, l’homme social, serait dominé par la force réactive. Son désir de paix, de tranquillité, d’insouciance est preuvequ’il ne rechercherait pas à être puissant, mais plutôt d’être résistant. Le meilleur exemple que Nietzsche a pu nous donné, serait celui des nobles et des plébéiens. Les nobles, qui en général sont des aristocrates donc des hommes riches, vivrait leur vie en profitant du présent et du corps. Leur bonheur se trouverait par la recherche de conflits, donc de risque et de puissance. Alors que, lesplébéiens, généralement les esclaves des nobles, vivre dans la misère. Alors, ils sont constamment à la recherche de solution pour stabiliser leur situation dans le futur. Leur bonheur serait l’absence de soucis, la stabilité. Avec ces différences de classe, Nietzsche a réussi à démontrer que la force active, les nobles, serait le dominant, alors que la force réactive, les plébéiens, serait le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nietzsche
  • Nietzsche
  • Nietzsche
  • Nietzsch
  • Nietzsche
  • Nietzsche
  • nietzsche
  • Nietzsche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !