Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?

472 mots 2 pages
Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?

I - QUELLE ANALYSE POUR CE SUJET ?

Il s'agit de s'interroger sur les rapports de connaissance qu'un sujet peut entretenir avec ses propres agissements. Dans quelle mesure l'homme est-il capable d'agir en connaissance de cause, avec lucidité, et quelles sont les conditions de l'accès à cette lucidité ? N'est-il pas nécessaire de lutter contre un certain nombre de puissances trompeuses qui risquent d'aveugler l'homme et de l'empêcher d'accéder à une maîtrise de lui-même qui lui assure sa liberté ?

.

II - UNE DEMARCHE POSSIBLE
On peut partir du constat que l'on est parfois surpris par certaines réactions ou certains comportements que nous adoptons dans une situation donnée, par exemple sous le coup de l'émotion, nous allons agir de façon désordonnée ou inadaptée. De la même façon, nous pouvons être étonnés des conséquences de certains actes que nous n'envisagions pas. Il semble bien que nous ne soyons donc pas clairement conscients de ce que l'on fait. Dans un premier temps, précisons ce que peut signifier :

ne pas savoir ce que l'on fait. ne pas connaître les motivations qui me poussent à agir.
On pouvait à ce propos évoquer les effets de pulsions refoulées sur nos agissements conscients. Sous l'effet de ces pulsions, on saisit que le moi n'est pas toujours le maître dans sa maison. On peut être incapable d'évaluer la portée ou les conséquences de nos agissements, soit par aveuglement, soit par incapacité à prévoir. L'ignorance, le manque de lucidité nous amènent à agir sans réflexion préalable et sans possibilité d'envisager les implications de nos actions. Ainsi l'ignorance peut être source d'actions mauvaises et stupides. C'est l'ignorance du bien qui nous pousse à mal agir dit Platon. Des puissances trompeuses, telles l'imagination ou l'illusion, risquent également de nous leurrer. L'illusion qui trouve sa source dans nos désirs peut nous amener à croire qu'on sait ce que l'on fait et à la pire des

en relation

  • Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait?
    2401 mots | 10 pages
  • Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?
    1093 mots | 5 pages
  • Peut on ne pas savoir ce que l'on fait
    1962 mots | 8 pages
  • Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?
    3676 mots | 15 pages
  • Peut-on ne pas savoir ce que l’on fait ?
    3152 mots | 13 pages
  • Peut on ne pas savoir ce que l'on fait?
    2994 mots | 12 pages
  • Peut on ne pas savoir ce que l'on fait
    2012 mots | 9 pages
  • Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?
    1084 mots | 5 pages
  • Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait
    939 mots | 4 pages
  • Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?
    1096 mots | 5 pages