Nietzsche-kant

3351 mots 14 pages
Mohamed Ben Arous

De Nietzsche à Kant : l’autonomie en Procès
Variations sur les ambiguïtés du concept d’autonomie : polysémie et utilisation dans différents registres de la pensée et des pratiques sociales
Il est de prime abord loisible de constater le fait que nous avons affaire ici à un concept, à la fois polémique et libérateur, dont le déploiement souvent impulsif aiguille toute personne avide d’autodétermination, de liberté, de choix d’action, voire d’autarcie, face à l’engrenage d’un quotidien souterrainement régi par une logique de domination et de répression. La question de l’autonomie toucherait dans cette optique l’être humain au plus vif de sa chair, mais ceci pour des raisons multiples, voire contradictoires qu’il y a hic et nunc tout lieu de démêler. L’autonomie peut se définir d’abord négativement par rapport à ce qui s’oppose à l’immunité de la personne, et s’entend alors comme refus de l’injustice, de la barbarie, de la violence et de toute subjugation ouvertement commanditaire ou de manipulation subtile, là où ‘‘l’ordre stipulé’’ « commande, (…) ordonne des comportements et les régularise. » 1 Ce concept d’autonomie peut s’entendre aussi positivement au besoin de déploiement de soi comme persistance et progrès dans l’existence en vue d’accroître et d’intensifier réflexivité et énergie de puissance. Cette puissance pourrait s’entendre dans un sens cartésien où les hommes ont la volonté et la possibilité d’agir « (…) comme maîtres et possesseurs de la nature » 2, tout comme elle pourrait cadrer, dans le sillon de la
1

2

Lefebvre, H., La vie quotidienne dans le monde moderne, éd. Idées/Gallimard, 1968, p. 121. Descartes, René, Discours de la méthode, suivi des Méditations, présentation et annotation par F. Misrachi, coll.10/18, 1970, 6 ème partie, p. 74.

Page | 1

pensée nietzschéenne, avec le sens de la « liberté de la volonté » par quoi est désigné l’état de celui qui, non seulement veut mais ordonne et exécute simultanément. « Un

en relation

  • Le génie de l'artiste
    592 mots | 3 pages
  • commentaire texte Nietzsche
    933 mots | 4 pages
  • Hannah Arendt
    530 mots | 3 pages
  • Exposée : philosophie thème : la métaphysique
    1696 mots | 7 pages
  • Citations a connaitre pour la philosophie
    1494 mots | 6 pages
  • Montesquieu
    2369 mots | 10 pages
  • La conscience
    2350 mots | 10 pages
  • Faut-il rejeter toutes les valeurs chrétiennes?
    1124 mots | 5 pages
  • synthe se philo semestre 1
    1391 mots | 6 pages
  • 2eb861ab079c043f6a6e9a302008dd4e citations philosophiques bac l
    1923 mots | 8 pages