Obésité et malbouffe

Pages: 22 (5327 mots) Publié le: 10 mai 2011
« Obésité et malbouffe en France » |

Enjeux des politiques de santé publique

« La santé, qu’elle soit définie comme un état, comme un capital, un bien ou une norme est d’abord une valeur qu’il faut défendre contre d’autres valeurs, notamment économiques telles que la productivité et la compétitivité (…) La santé publique est d’abord et avant tout affaire d’éthique et de valeurs».William Dab

L'obésité en France


LA FRANCE SUR LA PENTE DANGEREUSE DES ETAT-UNIS
L'on croyait l'obésité endémique réservée aux État Unis ou un adulte sur trois y est en surpoids. Dans la logique de la mondialisation, le phénomène massif de l'obésité aux États-Unis gagne des continents qui croyaient en être a l'abri. La presse se penche sur le caractère mondial du phénomène qui tend atoucher de plus en plus et sans distinction les pays industrialisés. Le terme d'« épidémie » revient fréquemment, surtout depuis que l'OMS a déclaré l'obésité « épidémie du XXIe siècle ».

Le surpoids et l’obésité sont définis par l 'OMS comme «une accumulation anormale ou excessive de graisse qui peut nuire à la santé». L’indice de masse corporelle (IMC) – le poids en kilogrammes divisé par lecarré de la taille en mètres (kg/m2) – est l’indice habituellement utilisé pour déterminer et classer le surpoids et l’obésité chez les adultes. L’OMS définit le surpoids comme correspondant à un IMC égal ou supérieur à 25, et l’obésité comme correspondant à un IMC égal ou supérieur à 30. (who.int, site de l'OMS)

La dernière enquête nationale ObEpi, réalisée en 2009 par l'Institut Roche encollaboration avec l'Inserm [1], révèle que l'obésité et le surpoids continuent de progresser en France depuis 1997. La proportion des personnes est passée de 8,5% a 14,5% depuis 1997.
Sur la même période, les Français ont grossi de 3,1 kg, et l'obésité massive (ou dite morbide) a doublé.
Aujourd'hui, 6,5 millions de français seraient touchés par l'obésité.

Prévalence de l’obésité – évolutiondepuis 1997
http://www.roche.fr/portal/eipf/france/

LES PERSONNES LES PLUS TOUCHEES
Plusieurs études ont montré que les personnes n'étaient pas touchées également par l'obésité.
Les ménages défavorisés sont les plus concernés. Ils consacrent une part plus importante de leur budget à l’alimentation (22% pour les ménages en dessous du seuil de pauvreté contre 18% en moyenne) (4 € parpersonne et par jour contre 6,3 € pour la population totale). Le coût minimum strictement nécessaire pour respecter l’ensemble des apports nutritionnels conseillés pour la population française a été estimé à 3,2 € par jour et par adulte. Or, les personnes en situation de précarité, et notamment celles qui font appel à l’aide alimentaire pour se nourrir, consacrent en moyenne 2,5 €/j à leur alimentation(Paillotin & Rousset, 1999).
Être précaire signifie donc avoir trois fois plus de risque d’être obèse, s’exposer à des maladies cardiovasculaires, aux diabètes, à des cancers et au cholestérol (1/5 Français aurait plus de 2 ,5 g / litre de cholestérol dans le sang).
Effectivement, l'augmentation de l'obésité touche toutes les catégories socio-professionnelles, mais elle est moindre chez lescadres (+ 37,9% depuis 1997) que chez les inactifs (+ 106,6%) ou les ouvriers (+ 82%), (ObEpi-Roche, 2009).
Mais la corrélation observée en 1997 se vérifie encore : la prévalence de l’obésité est inversement corrélée au niveau d’instruction et aux revenus du foyer.

19% des enfants français sont touchés par le surpoids, et 5% sont obèses. L’obésité chez l’enfant est considérée comme l’un desplus graves problèmes de santé publique du XXIe siècle. Pour les enfants en surpoids, le risque de devenir obèse à l’âge adulte est important, et ils sont davantage susceptibles de souffrir de diabète ou de maladies cardio-vasculaires plus tôt au cours de leur vie.
Pour résumer les chiffres, la France compte plus de 5,3 millions de personnes adultes obèses et 14,4 millions de personnes en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Malbouffe
  • Malbouffe
  • La malbouffe
  • La malbouffe
  • La malbouffe
  • Malbouffe
  • Malbouffe
  • La malbouffe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !