On ne juge pas un homme au poids de ses erreurs mais à sa faculté de se relever après un échec

Pages: 5 (1083 mots) Publié le: 7 octobre 2012
On ne juge pas un homme au poids de ses erreurs mais à sa faculté de se relever après un échec

Nous pouvons utiliser ce mot afin de désigner un jeu pour le moins mental. Mais il peut aussi faire notre apprentissage, en vue de mieux découvrir la vie et ainsi ne plus se faire avoir la fois suivante. Ce terme est propre à tout être vivant car personne ne peut y échapper. Ce n’est autre quel’échec.
Le jugement est de mise après cet insuccès, mais pouvons-nous réellement étiqueter quelqu’un à cause de cela ? Ne devrions-nous pas plutôt voir de quelle façon il se redresse ? Nous prendrons le temps d’examiner cette polémique qui fait de nombreuses victimes dans notre société en débutant par le droit d’expression tout en passant par notre responsabilité dans cette affaire. Nousn’oublierons en aucun cas le mutisme qu’engendre ce jugement pour enfin finir par la descente en enfer d’une célèbre chanteuse américaine.
Enjambons ensemble le gouffre de la sentence afin de mieux garder la tête haute face à nos journalistes quotidiens.

Nous parlons souvent de la liberté d’expression mais, qu’est-ce que c’est ? C’est cet audace que nous avons de pouvoir émettre notre avissur absolument tout et n’importe quoi sans craindre la moindre peine. Qu’il soit péjoratif ou encore mélioratif, nous ne pouvons pas nous empêcher d’analyser les moindres petits détails des films, des livres, des stars, etc. D’ailleurs, même nos amis font l’objet de notre opinion. De nos jours, cette autonomie prend de plus en plus d’ampleur dans notre société. Mais jusqu’où ira-t-elle ? À l’heureoù vous lisez ceci, des milliards de personnes sont louangées ou bien blâmées. Les éloges, bien plus acceptables, ne se font pas prier mais qu’en est-il de la moquerie ? Avalons-nous la pilule aussi aisément ? Bien sûr que non. Elle est même très difficile à assumer. Malheureusement, nous sous-estimons trop l’intensité de nos paroles, ne faisant que rabaisser les autres, sans essayer de comprendrel’erreur de la personne atteinte.

Arrêtons-nous un instant sur une parole avisée de Philippe Bouvard : « Nous vivons dans un monde où l’échec des autres devient plus important que notre propre réussite. » En effet, nous faisons tellement attention à ce que fait l’autre que nous nous oublions nous-même. Certaines vont même à espérer que l’individu rate et feront tout pour qu’elle ne puisse pasremonter la pente. Ainsi donc, elles la jugeront sans lui laisser de répit, sans comprendre sa faute, sans l’aider et en la consumant à petit feu. Toutefois, ces personnes sont si obnubilées par cela, qu’elles délaissent leur triomphe sur le côté telle une vieille chaussette trouée. Compte tenu de ces actes, ces divers personnages ne se rendent pas compte qu’eux-mêmes sont en train de faire unimmense impair. Pour cette raison, avant de détruire une tierce personne par de simples mots, attardons-nous sur notre petite personne et réfléchissons : avons-nous déjà fait des actes comparables à ceux-là ? Quelle que soit la réponse, retenons-nous de tout sarcasme et aidons plutôt cet individu dans le besoin ou bien occupons-nous uniquement de nos oignons.

Un jour, sans nous en rendrecompte, nous nous éteignons, nous ne savons plus nous valoriser tant nos erreurs, nos mensonges sont irrémissibles. Tout le monde a ses secrets, qu’il soit un homme, une femme, un enfant. De plus, nous avons peur de ce que les autres en penseront. Vont-ils nous pardonner ? Vont-ils nous maudire ? Nous ne savons pas connaitre à l’avance ce que quelqu’un va penser de nous et cela nous effraye. Parconséquent, nous n’avouons pas nos gestes, à nous, comme aux autres. Nous restons dans la non-communication, nous évitons d’aborder le sujet grâce à divers moyens. Nous nous battons, seul. Nous en venons même à penser que nous n’avons jamais commis la dite erreur. Pourtant, ce n’est autre qu’une menterie de plus que nous nous affligeons. En outre, la capacité de se remettre d’une blessure n’est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La philo: erreurs a eviters
  • Erreurs à éviter sur votre cv
  • Référencement: erreurs a ne pas commetre
  • Il y a deux homme dans chaque homme
  • Le juge face à la loi
  • Le juge et le permis a point
  • Le droit à un juge compétent
  • l'echec scolaire un defi a relever

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !