Organisation du travail et croissance economique

2912 mots 12 pages
CHAPITRE 3: ORGANISATION DU TRAVAIL ET CROISSANCE ECONOMIQUE
→ Le L correspond à l'activité productive des hommes pour être consommable. Les produits de la nature doivent être transformés et c'est cette activité qui est considéré comme L. → L = facteur de p° qui se combine au capital → activité productive rémunérée. → Le L se décompose de 2 pts de vue : – Employeur : Facteur qui permet de réaliser un profit. Il permet l'↗ de la pté du L . Il est aussi un coût. – Travailleur : Moyen d'acquérir des revenus en vue de consommer et d'épargner. Réduct° des tps de travail. → L'emploi est une place dans la p°, c'est aussi une situation dans la hiérarchie de l'E. Un emploi peut être supprimé mais le L reste . On mesure le L à l'aide du nombre d'emplois mais il faut y rajouter la durée du L. → Il peut agir sur la croissance de manière quantitative : ↗ facteur L ou qualitative : ± efficace selon le niveau de K.H, le dvpt des techniques et l'org° du L → L'accroissement de la pté du L et donc de la croissance résulte d'innovations organisationnelles. → Division du L (spécialiser chaque travailleur dans les ≠ étapes de p°) ≠ Org° du L (appliquez les principes de divisions ± rationnels) → Smith montre qu'en spécialisant les travailleurs et en les faisant travailler rapidement on peut ↗ massivement la pté grâce au gain de tps, d'habileté, et la mécanisation. I. Les transformations de l'organisation du travail et leurs conséquences sur la croissance économique . A. L'organisation Tayloro-Fordiste : une division interne du travail 1. L'organisation scientifique du travail de F. Taylor. • Les principes du taylorisme. Taylor constate une flânerie systématique dans l'industrie américaine du 19ème siècle = lenteur dans le travail de l'ouvrier. Les salariés sont payés. L'↗ de la pté → ↘travailleurs car il faut produire = avec – de facteurs de p°. Méconnaissance de la direction sur les temps qu'il faut pour effectuer les ≠ tâches. Taylor met en place une division du travail: – verticale

en relation

  • Organisation du travail et croissance économique
    2758 mots | 12 pages
  • Accumulation du capital, organisation du travail et croissance économique
    860 mots | 4 pages
  • Tayloro-fordisme
    2207 mots | 9 pages
  • _ubggkiujgbk
    2116 mots | 9 pages
  • Sonur
    2491 mots | 10 pages
  • Analysez les effets de l’organisation du travail sur la croissance économique.
    1117 mots | 5 pages
  • Nfot
    1740 mots | 7 pages
  • Synthèse travail et emploi
    1656 mots | 7 pages
  • Les nfot
    1223 mots | 5 pages
  • l'analyse de l'evolution dela consommation menage
    2733 mots | 11 pages