Ouai ouai

Pages: 5 (1040 mots) Publié le: 28 janvier 2013
Lecture analytique 3 : La métamorphose de Jean : tableau 2, Acte 2 p.160 «  Réfléchissez, voyons » à « malgré la poussée contraire… p.164


QUESTIONS :


Comment représenter une scène de métamorphose ?


Par quels procédés l’écriture théâtrale de Ionesco dit-elle la transformation de Jean ?



Intro

La métamorphose de Jean, dans le second tableau de l'acte II, constitue unmoment clé de la pièce. II s'agit en effet de la seule mutation d'un personnage en rhinocéros directement représentée sur la scène. Bérenger est venu rendre visite à Jean pour tenter de se réconcilier avec lui après l'altercation de la fin de l'acte I et pour lui relater la métamorphose de M. Bœuf (acte Il, tableau 1). La scène se déroule dans la chambre de Jean. Nous verrons quelle est la placeaccordée au langage du corps et en quoi cette scène illustre la fracture désormais inévitable entre Bérenger et Jean.


1. Les procédés dramaturgiques de la métamorphose

a) L'utilisation de l'espace
➢ Double espace (voir la didascalie d'ouverture du tableau 2 de l'acte II, p136) : la chambre de Jean, espace visible par les spectateurs, et la salle de bains (p.161,162,163), situéehors scène, qui est le lieu de la transformation proprement dite.
➢ Les allées et venues de Jean de la salle de bains à sa chambre permettent d'une part de réaliser « techniquement » le processus physique de la métamorphose, d'autre part de rendre perceptibles au spectateur les différentes étapes de ce processus comme l'« apparition effrayante » de Jean à la p. 164.
b) Les élémentssonores
➢ Ils concernent d'abord le langage de Jean. S'opère une déconstruction progressive de son discours, une dislocation de la syntaxe :
– répliques brèves, parfois réduites à un mot ou deux (« Chaud... trop chaud. Démolir tout cela, vêtements, ça gratte, vêtements, ça gratte » avec l'emploi de l'infinitif et l'absence d'article devant le nom, p. 162) ;
– parole plus prochedu cri que du discours construit (« Les marécages ! Les marécages !... », p. 163) ;
– parole incompréhensible où se fait entendre le souffle du fauve (« soufflant bruyamment », p. 163) ; paroles furieuses et incompréhensibles » (p. 162).
➢ On assiste donc à une perte progressive chez Jean du langage humain, remplacé peu à peu par les barrissements : « il barrit presque » (p. 160), « ilbarrit de nouveau » (p. 161), « une voix très rauque, difficilement compréhensible » (p. 161), « sons inouïs » (p. 162).
➢ Les commentaires de Bérenger soulignent cette évolution : « Parlez plus distinctement. Je ne comprends pas. Vous articulez mal. » (p. 162).
➢ Par ailleurs, la violence finale, avec l'affrontement invisible des deux personnages dans la salle de bains (p. 164), perce grâceaux bruits que peuvent entendre les spectateurs.
c) Les éléments visuels
➢ Les indications scéniques révèlent la volonté de Ionesco de donner une dimension « réaliste » à la métamorphose de Jean : celui-ci devient vert (p. 162) et une bosse grossit sur son front jusqu'à devenir corne de rhinocéros : « Oh ! Votre corne s'allonge à vue d'œil !... Vous êtes rhinocéros », p. 164.
➢Ionesco multiplie les signes visuels de cette transformation : Jean se débarrasse de ses vêtements, caractéristiques de la civilisation humaine (« Il fait tomber le pantalon de son pyjama » p. 163), et ce geste suggère également la métamorphose du corps
➢ La gestuelle de Jean renvoie elle aussi à cette transformation corporelle (« Jean se précipite sur le lit, jette les couvertures », p. 162) etexprime une agressivité animale (« il fonce vers Jean tête baissée », p. 163) que couronne la dernière réplique entendue depuis la salle de bains : « Je te piétinerai, je te piétinerai ».

2. La confrontation des personnages : élément révélateur de la métamorphose

a) L'opposition des discours
➢ La métamorphose de Jean est aussi rendue perceptible par l'échange verbal entre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ouai
  • Ouai ouai
  • L'islam ouai ouai ouai
  • Ouai
  • Ouai ouai
  • Ouai ouai
  • Ouai
  • ouai

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !