Pascal

Pages: 6 (1391 mots) Publié le: 26 mai 2013
Blaise Pascal, Divertissement
Introduction : Blaise Pascal (1623-1662), 17ème siècle classique -un mathématicien (a inventé la 1ère machine à calculer) Fréquenté les libertins (nobles, personnes indépendantes en matière de religion, de morale, de politique : Libre penseur, matérialiste et donc athée ontmorale stricte).
Famille Pascal suite à un accident : reçoivent des jansénistes et se convertissent. Suite à cela Pascal a une révélation par rapport à Dieu
1657 : Les Provinciales : série de pamphlets où il attaque les jésuites : ouvrage condamné
Meurt avant d’avoir fini et publié les Pensées. Il contait écrire l’Apologie de la religion chrétienne qui est devenue Les Pensées. 1ère partie : lamisère de l’homme sans Dieu2ème partie : le bonheur de l’homme avec Dieu
Objectif de Pascal : convertir les libertins en les amenant à prendre conscience de la misère de l’homme sans Dieu
Divertissement : texte argumentatif avec des exemples concrets : extrait des Pensées, fragment 168
Selon Jansénistes : homme est mauvais, corrompus par la nature.Homme ne peut être sauvé que par la grâce de Dieu.
Selon Pascal, la cause de tous nos malheurs : on ne peut supporter la misère de notre condition humaine.
Problématique: Comment Pascal parvient-il à convaincre le lecteur de la misère de la condition humaine ?
I Texte argumentatif qui s’appuie sur des exemples concrets : l’art de persuader
1) Les exemples précis
a)Le joueur/le chasseur/lesgens de grande condition
Place lecteur devant des réalités connues, Pascal s’adresse aux libertins qui sont de condition élevées
b) Les détails concrets
-Chaque exemple : marques temporelles
« Chaque jour » « tous les matins » « 6 heures »… Pascal nous place dans des situations placés dans le temps. Temps utilisé : le futur et le présent d’énonciation l.2, 4, 5
-Vocabulaire utilisé concret,circonstances précises : §2 « fils unique » « 6 heures » « accablé de procès » « querelles » ↓
↓ Rajoute gravité, perdu son seul enfant
Importance des tracas, en plein procès
« Ce sanglier » « les chiens poursuivent » : scène décrit chasseur qui suit ses chiens : scène vivante
-Rythme de la phrase« Cet homme » est complété par 2 relatives « qui »
Rythme met en relief « N’y pense plus maintenant »
Chiasme « ce matin » ≠  « maintenant »
« Troublé » ≠ « n’y pense plus »
Met en opposition chagrin, préoccupation et la futilité du divertissement→ distrait par les chiens qui chassent un sanglier
-§3 Charges précises (lieux), précision temporelles, lieux « chez eux »« maison des champs » (ou de campagne)
Rythme phrase imite activité des personnes→ traduit agitation, accumulation, répétition « où », phrase longue→ personnes toujours occupées.
2) Pascal pour persuader s’adresse au lecteur pour le prendre à témoin et le fait participer à l’expérience
- 2ème pers, impératifs : « Donnez-lui » « Faites le » « vous le rendez » « Prenez y garde »
-« Cet homme »personnage que Pascal désigne et met le chasseur sous l’œil du lecteur. « Cet » utilise démonstratif
-Questions rhétoriques « D’où vient » « Qu’est-ce qu’autre chose »
Pascal définit problématique au début de chaque § « on dira peut être » prévoit une objection→ raisonnement concessif
Image dévalorisante pour l’Homme §1 Homme s’imagine être heureux comparé à des enfants qui se font peur→...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pascal
  • Moi
  • Pascal
  • pascal
  • Pascal
  • Pascal
  • Pascal
  • Pascal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !