Patrick champagne

Pages: 8 (1860 mots) Publié le: 12 décembre 2012
2-La presse, un lien essentiel entre le groupe social et le champ politique pour la production de l’événement :

IL est a noté qu’une manifestation ne produit les effets pour laquelle elle a été organisée que si elle suscite de larges recensions dans la presse écrite, parlé et télévisée qui quant à elle se charge d’influer sur la légitimité de ce champ aux yeux du public ainsi que du champpolitique. Le champ journalistique agis donc comme un relais essentiel pour une plus grande visibilité entre champ politique et champ social.
Le journalisme apparait dans les travaux des années 1980 de Bourdieu comme étant un opérateur de plus en plus « incontournable de la magie sociale dont le champ est le lieu. » Ce trait apparait assez nettement dans les travaux sur le champ politique ou larelation entre agents et journalistes trouve son principe dans l’homologie structurale qui rend le journaliste indispensable au personnel politique.
Champagne élargira ces propos à l’ensemble de la société. D’une certaine façon il anticipe donc sur la reconnaissance par Bourdieu du poids nouveau du journalisme comme opérateur de la magie sociale à l’échelle de toute la société et plus seulement duchamp intellectuel. Selon lui les malaises sociaux n’ont une existence visible que lorsque les médias en parlent c’est-à-dire lorsqu’ils sont reconnus comme tels par les journalistes. (…) loin de se borner à enregistrer les malaises sociaux, le champ journalistique leur fait subir un véritable travail de construction qui dépend très largement des intérêts propres à ce secteur d’activité.
Lesmanifestations produites par et pour la presse sont en dernière analyse des actions destinées à agir sur l’opinion que les journalistes se font de l’opinion publique dans la mesure où celle-ci exerce une efficacité propre à l’intérieur du champs politique. Néanmoins le pouvoir de la presse n’agit que dans certaines limites, les journalistes étant les premiers à savoir qu’ils sont des manipulateurs quijouent sur la participation, la diffusion des causes défendues et sur l’ampleur des revendications sont eux même manipulés pars les groupes sociaux pour faire entendre leur revendication au champ politique.
Ces manifestants seront donc amenés par l’intermédiaires de leur représentants syndicaux sous les traits d’une image d’Épinal, à la fois truquée et sincère afin de se présenter aux parisienscomme des « paysans pour citadins » voire même comme des paysans au service des citadins et ainsi tenter de gagner la sympathie des parisiens en fournissant une image du paysans modèle tout cela relaté par le champ médiatique et visant à saisir les plus haute instance et ainsi faire valoir leur revendication.

La Fabrique d’un événement extraordinaire et civilisé
De nombreusesmanifestations restent invisibles car seule la presse locale en parle. Pour que la manifestation se place sous le feu de l’actualité, il faut fabriquer à l’attention de toute la presse, quelque chose qu’elle percevrait comme un événement méritant la première page, espace rare et particulièrement visible. En particulier pour le champ politique, la première page des quotidiens parisiens (ou l’apparition aujournal télévisé) constitue un lieu stratégique que les groupes sociaux et leur représentants se disputent dans leur souci d’agir sur le champ politique. En rendant à la fois publics et importants les événements. L’occupation de la première page tend à déclencher un processus de prises de position en chaine qui transforme en problème national un problème local, en problème urgent et prioritaire unproblème politiquement considéré comme secondaire etc.…
Il reste que les médias font désormais partie intégrante de la réalité ou, si l’on préfère, produisent des effets de réalité en créant une vision médiatique de la réalité qui contribue à créer la réalité qu’elle prétend décrire. On pourrait presque dire, sans forcer l’expression que le lieu réel ou se déroulent les manifestations, qu’elle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Champagne
  • Champagne
  • Patrick
  • Champagne
  • Le champagne
  • Champagne
  • Champagne
  • patrick

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !