penal

7980 mots 32 pages
DROIT PENAL GENERAL.

INTRODUCTION :
La criminalité ou le phénomène criminel est un fait social et humain, connu par tous les temps et chez toutes les civilisations. En effet certains individus ne respectent pas les règles de la vie sociale, et causent par leurs comportements le phénomène criminel. Le point de départ passe nécessairement par une définition du concept de l’infraction techniquement selon sa gravité :
- Les crimes : les infractions les plus graves sont les crimes. La catégorie des crimes recouvre des actes portant une atteinte tellement grave à l’ordre social qu’on ne peut les réparer que par une très longue privation de liberté, écartant ainsi l’agent de la société. Ex : tuer une personne.
- Les délits : Les infractions correctionnelles sont la catégorie intermédiaire, quantitativement plus importante que la catégorie des crimes. L’atteinte n’est pas d’une gravité exceptionnelle, mais suffisante pour que la privation soit encore de mise.
- Les contraventions : la dernière catégorie regroupe les infractions les moins grave, c’est plus vaste des trois.
L’infraction au sens général : c’est le fait prévu et puni par la loi pénale à la raison du trouble qu’elle cause à l’ordre social.

Ce phénomène est révélateur d’un antagonisme entre l’individu et la société, cette dernière provoque une réaction socialecontre le criminel.
Le droit pénal constitue en effet, l’une des branches les plus importantes de la science juridique, dans la mesure où il s’agit de consigner les exigences de la société avec les droits, et les libertés de l’homme, c’est ce double aspect qui constitue l’originalité du phénomène criminel, en même temps que sa complexité.
Le droit pénal est aussi une des branches de droit les plus productrices de la liberté individuelle. Il peut être définit comme l’ensemble des règles ayant pour objet de déterminer les actes antisociaux et de fixer leurs auteurs.
Le droit pénal s’articule autour de deux notions clés fondamentales :

en relation

  • Pénal
    3089 mots | 13 pages
  • Pénale
    285 mots | 2 pages
  • Pénal
    4332 mots | 18 pages
  • Pénal
    628 mots | 3 pages
  • Pénal
    3168 mots | 13 pages
  • Pénal
    1003 mots | 5 pages
  • Pénal
    1693 mots | 7 pages
  • Pénal
    5044 mots | 21 pages
  • Penal
    31644 mots | 127 pages
  • Penal
    42857 mots | 172 pages