pensée économique

Pages: 12 (2937 mots) Publié le: 5 janvier 2014
Les débuts de l'économie moderne : le mercantilisme (1450-1750)
Le Mercantilisme.
Les historiens circonscrivent le mercantilisme à la période allant de 1450 jusque vers 1750. Il naît au moment où émerge la notion d'État qui doit s'imposer sur deux fronts : à l'extérieur face au pouvoir papal et à l'intérieur pour unifier le territoire. Les penseurs mercantilistes prônent le développementéconomique par l'enrichissement des nations au moyen du commerce extérieur qui permet de dégager un excédent de la balance commerciale grâce à l'investissement dans des activités économiques à rendement croissant, comme l'avait identifié l'économiste italien Antonio Serra dès 1613.
En France, apparaissent les premiers ouvrages qui analysent le fonctionnement économique de l'État et proposent des actionsau gouvernement pour améliorer son fonctionnement, en particulier le Traité d’économie politique, d'Antoine de Montchrestien (1615) ; Le Détail de la France, la cause de la diminution de ses biens et la facilité du remède en fournissant en un mois tout l’argent dont le Roi a besoin et enrichissant tout le monde, de Pierre Le Pesant de Boisguilbert (1695) ; ou encore La Dîme royale, de Vauban en1700.
Le mercantilisme est loin d'être un courant de pensée uniforme. On peut distinguer le bullionisme portugais ou espagnol, le mercantilisme industriel français dont Jean-Baptiste Colbert est la figure de proue, le mercantilisme commercial anglais et le caméralisme allemand qui se considère comme une science des choses de l'État[18]. Les mercantilistes accordent une place très forte à lamonnaie et en particulier à la balance commerciale ce que leur reprocheront plus tard David Hume et Adam Smith. Mais les penseurs économiques alors sont loin de s'intéresser uniquement aux caisses de l'État. Si William Petty anticipe sur des notions telles que la masse monétaire, ou la vitesse de circulation de la monnaie, il insiste aussi sur l'intérêt du plein emploi pour la richesse de tous[19]. AuXXe siècle, beaucoup d'économistes sont revenus sur les critiques faites à l'encontre du mercantilisme et ont reconnu l'exactitude de certains points de leurs théories. Entre autres, John Maynard Keynes a soutenu certains principes mercantilistes [Lesquels ?].
La naissance de l'économie classique 1750 -1776 : les physiocrates et L'État a un rôle primordial dans le développement de la richessenationale, en adoptant des politiques protectionnistes établissant notamment des barrières tarifaires et encourageant les exportations. Le mercantilisme est protectionniste à l'extérieur mais à l'intérieur, au contraire, il vise à l'unification du marché national. Cette doctrine économique connaît son apogée du XVIe siècle au XVIIIe siècle, propagée par une littérature prolifique de pamphlets decommerçants ou d'États. Elle estime que la richesse d'une nation dépend de l'importance de sa population et de l'accumulation d'or et d'argent. Les nations qui n'ont pas accès aux mines peuvent obtenir l'or et l'argent en favorisant leur outil productif et en stimulant leurs exportations. Pour ce faire ils vont à la fois limiter les importations de produits finis et pousser aux importations de matièrespremières destinées à être manufacturées et exportées avec profit
Adam Smith
La publication par Adam Smith de la Richesse des nations en 1776, est souvent vue comme marquant la naissance de l' économie classique et la consacrant comme une discipline digne d'étude à part entière. Cette publication propose une synthèse cohérente des connaissances économiques de cette époque. Si Adam Smith estaujourd’hui surtout connu en tant qu’économiste, il se considérait avant tout comme professeur de philosophie morale (qu’il avait enseignée à Glasgow). Ainsi, la Richesse des nations ne traite pas seulement d’économie (au sens moderne), mais aussi d’économie politique, de droit, de morale, de psychologie, de politique, d’histoire, ainsi que de l’interaction et de l’interdépendance entre toutes ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La pensée économique
  • Pensée economique
  • La pensée économique
  • La pensée économique
  • Pensée économique
  • La pensée economique
  • Pensées économique
  • La pensee economique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !