PENSEE

2049 mots 9 pages
Les sources de sa pensée.

Sa rencontre avec Jules Lagneau (1852-1894) dont il fut l'élève l'influença profondément mais il se nourrit aussi des œuvres de Platon, Descartes, Kant, Hegel, Auguste Comte.
Journaliste et professeur, il médita sur l'histoire, la politique, la guerre etc.

La vie d'Alain

Emile Chartier (il adoptera plus tard le pseudonyme d'Alain) naît en Normandie, à Mortagne-au-Perche, en 1868. Il est le fils d'un vétérinaire.
Elève de Jules Lagneau au lycée de Vanves, il entre ensuite à l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm et devient agrégé de philosophie en 1892. Jusqu'à sa retraite il enseigne dans le secondaire, notamment au lycée Henri IV où il sera professeur de Khâgne (il se méfiait des "importants" qui poursuivent "carrière" et préférait l'enseignement secondaire).
Par son rôle de professeur, de chroniqueur (ses articles furent publiés à partir de 1903 dans les journaux et revues : ce seront les fameux Propos), son engagement dans le radicalisme politique, il a exercé une grande influence sur plusieurs générations d'écrivains, de journalistes, de philosophes.
Pendant la guerre de 1914, Alain s'engage comme soldat de 2ème classe et devient artilleur. De cette expérience sortira Mars ou la guerre jugée. Citons, parmi ses oeuvres, Le système des Beaux Arts (1920), Les Idées et les Ages (1927), Propos sur le bonheur (1928), Idées (1932), les Eléments de philosophie (revus en 1940). Il meurt en 1951.

Apport conceptuel.

La philosophie d'Alain n'est pas un système. Il s'agit plutôt de se situer à l'origine de la philosophie elle-même, de poser les questions premières à la manière des premiers philosophes, quand tout était encore à accomplir. La philosophie sera alors initiatrice, critique. Il s'agit de soumettre le réel et surtout l'existence à la pensée, de refuser les préjugés, l'opinion.
Fidèle à Descartes, il identifie la pensée et la conscience et nie l'existence d'un inconscient psychique. Aux yeux d'Alain,

en relation

  • la pensée
    572 mots | 3 pages
  • les pensées
    877 mots | 4 pages
  • Les pensées
    2276 mots | 10 pages
  • La pensée
    2782 mots | 12 pages
  • Pensée
    460 mots | 2 pages
  • Pensées
    280 mots | 2 pages
  • Pensées
    1131 mots | 5 pages
  • La pensee
    1304 mots | 6 pages
  • Pensée de soi
    1640 mots | 7 pages
  • Suis-je ce que je pense?
    1133 mots | 5 pages