Performances, representations et attitudes

Pages: 88 (21983 mots) Publié le: 26 mars 2012
etIntroduction
a) Introduction à la problématique.
Au moment où l’éducation devient gratuite à Maurice en 1977, des portes s’ouvrent à différents élèves de classes sociales diverses leur offrant ainsi la possibilité d’entreprendre des études au niveau du secondaire. Les parents n’ont plus à payer l’écolage et les écoles accueillent une multitude d’étudiants.
Pourtant, bien que l’éducationsoit devenue gratuite, nous pouvons encore nous demander s’il s’agit bien d’une éducation de qualité. Pouvons-nous véritablement parler d’égalité des chances ? L’accès au savoir est-il vraiment sans frais? Par ailleurs, qu’en est-il de ceux qui arrivent à franchir la ‘barrière’ du CPE ? Peuvent-ils tous être considérés comme étant ‘performants’ ? Ont-ils acquis les compétences nécessaires à uneadaptation adéquate à la scolarité au cycle secondaire ? Et l’importance du capital culturel si nous parlons de la compétence linguistique des apprenants ?
Pour ce qui est du français, selon le rapport du Mauritius Examinations Syndicate, la moyenne générale pour cette matière au niveau du CPE en 2010 est de 56 %. Nous constatons que la situation est de plus en plus alarmante malgré le fait qu’il soitsouligné dans le document que « la performance en français en 2010 est satisfaisante […] ». En tant que pédagogue et enseignante de français, nous réalisons que ce constat est préoccupant et que ces résultats ne peuvent être considérés comme étant ‘satisfaisants’.
En nous appuyant sur ces mêmes statistiques, nous ne pouvons dénier que les performances des jeunes Mauriciens sont en baisse enfrançais. Est-ce parce qu’ils sont de plus en plus distraits et insouciants ? Est-ce à cause de l’inadaptation de notre système éducatif ? En tout cas, il est souligné dans le rapport que les élèves ne « se relisent pas et ne vérifient pas leurs réponses, ce qui leur fait perdre des points inutilement. » Si nous en croyons ce même rapport et les plaintes des enseignants de français de plusieurssecteurs, il semblerait que les apprenants s’appliquent de moins en moins. En règle générale, la lecture et l’écriture ne font pas partie de leurs préoccupations premières.
De plus, avec toutes les variantes en termes de formules éducatives proposées depuis des années à Maurice, entre le « ranking » ou le « grading », pratiquement tous les apprenants sont perdus voire abêtis par ces examens. On leur aenseigné à reproduire ce qu’ils ont appris par cœur et la majorité de ceux qui nous arrivent du CPE ne peuvent généralement fonctionner en autonomie. Ce sont ces élèves avec « les mêmes faiblesses que les années précédentes (le genre des mots courants, l’accord, la conjugaison et l’emploi des verbes, l’emploi des prépositions et la syntaxe de base)» que nous recevons au collège et même àl’université. En étant le plus réaliste possible, nous conviendrons qu’il est difficile de rectifier le tir en Form I car les « mesures correctives » auraient dû être prises « très tôt ».
De toute évidence, notre système éducatif tend à produire des apprenants manquant d’imagination et de créativité et à cause de ‘l’enseignement’ reçu, ils sont très peu capables de se concentrer longuement ou encored’écrire soigneusement. Ceci est également mentionné dans le rapport du Mauritius Examinations Syndicate :
« Ils ne ‘réfléchissent’ pas avant de faire un choix ; ils ne ‘raisonnent’ pas et ne ‘vérifient’ pas si les réponses sont correctes. »
Quand il s’agit de « lire et d’interpréter des mots », les apprenants rencontrent beaucoup de difficultés et comme nous l’avons indiqué antérieurement, ceci a desrépercussions jusqu’au secondaire voire même tout au long de leur vie.
De ce fait, notre problématique émane d’une nécessité de comprendre l’échec en français au collège St Mary’s ou encore le peu d’implication de certains de nos apprenants dans cette matière. Alors, en travaillant sur les performances, les représentations et les attitudes vis-à-vis du français en classe de « Mixed...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • représentation et attitudes
  • Attitudes et representations linguistiques-dissertation
  • Attitudes et représentations linguistiques
  • Représentations sociales et attitudes
  • Attitudes et représentation linguistique
  • Attitude
  • Attitudes
  • Attitudes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !