Peter

1143 mots 5 pages
Le tatouage Maori sur le visage des guerriers, appelé « Moko », est un tatouage lourd de signification, une véritable carte d’identité permettant de définir le rang social du sujet. Les lignes du Moko Maori ont toutes leur propre symbolique et sont réservés à desendroits du visage précis : la descendance ancestrale est indiquée par les deux côtés du visage. Le côté droit est en général, (inversé parfois en fonction des clans Maoris), le côté du père, de sa filiation tribale et le gauche celui de la mère.

L’ascendance est un pré-requis essentiel à l’élaboration d’un Moko dans la civilisation Maori. Le rang social des parents, selon qu’il soit héréditaire ou acquis, est important pour lemotif du tatouage. Si l’un des deux parents n’est pas de rang social élevé, le côté du visage qui lui est dédié ne sera pas tatoué. De même, si aucun des parents n’a d’ascendance sociale élevée, le centre du front n’est pas tatoué : cette absence signifie que le tatoué n’a pas de statut social élevé ou ne l’a pas hérité si il en a un.

Les différents niveaux de statut social que l’on peut repérer dans la culture Maori en fonction des lignes du tatouage Moko sur le visage sont les suivants :

• Taiopuru : chef suprême : il est celui qui unit l’ensemble des tribus et leur descendance • Tapairu : chef suprême féminin • Ahupiri : chef de haut rang responsable d’une confédération de tribus • Noaia : guerrier descendant de l’un des deux premiers rangs, assurant la stabilité politique • Konini : rang donné par les Noaia. A de l’autorité sur région ou une confédération • Kaitahutahu Arikinui : chefs de haut rang qui ont uni une confédération de tribus • Kaitahutahu Ariki : chef de haut rang d’un groupe tribal constitué d’un nombre d’unités défini • Rangatira : Chef d’un village tribal, dont le rang est accordé par une autorité supérieure • Tutua : Personnes ordinaires avec peu de Mana (entre magie et religion, le Mana est une émanation de la

en relation

  • Peter
    452 mots | 2 pages
  • Peter
    4415 mots | 18 pages
  • Peter
    341 mots | 2 pages
  • Peter
    897 mots | 4 pages
  • Peter pan
    1994 mots | 8 pages
  • Peter knapp
    741 mots | 3 pages
  • Le principe de peter
    1346 mots | 6 pages
  • Peter doherty
    584 mots | 3 pages
  • Peter drucker
    494 mots | 2 pages
  • Principe de peter
    1295 mots | 6 pages