Peut on définir l'autre sans se juger soi-même ?

Pages: 7 (1531 mots) Publié le: 3 janvier 2012
Peut-on évoquer l’Autre sans se remettre en question soi-même ?

Introduction : De l’époque coloniale à aujourd’hui, les races Noires, Indigènes et autres races du monde Oriental ont subi les pires injustices qu’il soit, ont été dévalorisés, méprisés et exploités au profit des races Occidentales, les Blancs. Mais ces races sont-elles si parfaites pour s’estimer supérieures ? Est-il si normalpour elles de critiquer sans se remettre en question ?

Dans le texte de Montesquieu, un voyageur persan écrit à son ami pour lui faire part de ses « aventures » lors de son périple. Dans le texte étudié, il décrit les mœurs françaises et les Parisiens avec Ironie : au début du texte, tous les Parisiens sont intrigués par Rica, se rassemblent autour de lui et ne nient en aucun cas le fait quecelui-ci soit Persan, alors qu’à la fin du texte, lorsque Rica endosse le costume Européen, les Parisiens le délaissent et doutent de ses origines, se demandant même : « Comment peut-on être Persan ? »

Ce texte a pour but de se moquer des Parisiens, qui, n’ont jamais vu de Persan et qui pourtant remarquent : « Il faut avouer qu’il a bien l’air Persan. » Pour les Parisiens, appartenir à unecivilisation implique le fait de porter le costume traditionnel. Pour eux, Rica le Persan n’est qu’une attraction qui perd son attrait au moment où il ressemble à n’importe quel Européen.

En pensant critiquer ce Persan, les Parisiens se ridiculisent et se rabaissent eux-mêmes par des propos stupides : « Comment peut-on être Persan ? »

Les textes de Céline et Montaigne parlent de la colonisationdes Noirs d’Afrique et d’Amérique par les Européens, mais sous un point de vue différent : Céline se place du côté des plus forts, des Blancs et se comporte vite de la même façon qu’eux, à savoir l’utilisation d’un vocabulaire péjoratif vis-à-vis des Noirs et Indigènes Africains. Montaigne, quant à lui, dénonce la barbarie des colons Espagnols et Portugais qui ont contaminé un monde innocent,jeune, l’Amérique et éprouve de la compassion pour les Indiens qui ont été exploités.

Dans ces deux textes, des peuples innocents se font exploiter par des colons Européens qui profitent de leur bonté et de leur naïveté. Les colons les traitent de sauvages, du fait de la différence de leur civilisation : les Africains ou Indiens n’ont pas d’armes à feu, les mêmes croyances, la même religion, lesmêmes principes, les mêmes valeurs… Ils sont en infériorité du fait de leur manque d’armes égales à celles des Européens. Les colons sont méprisants vis-à-vis des peuples différents d’eux et les considèrent comme des êtres dénués d’intelligence, sans aucun savoir vivre, ne sachant pas s’exprimer correctement. Ils estiment l’Europe comme un monde supérieur et civilisé et jugent les Noirs comme desbarbares.

Mais qui sont réellement les barbares et les peuples civilisés ?
Les peuples Africains et Américains vivent en harmonie avec la nature, selon leurs propres règles et lois et les colons Européens ont profité d’eux et les ont sauvagement massacrés pour piller leurs richesses. Ils ont détruit de nombreuses civilisations au cours de l’Histoire, assassiné de nombreux innocents, brûlé ungrand nombre de villages, commis des actes barbares envers ces peuples Indiens ou Noirs, sous prétexte qu’ils sont différents, qu’ils n’ont pas la même couleur de peau, donc, pour eux, de race inférieure. On pourrait dire que les colons ont suivi un instinct « animal », un instinct qui les a fait agir sans presque aucune réflexion : argent, pouvoir, richesse ; ces mots les ont guidé vers le mal, lespoussant à agir de pire façon que des bêtes sauvages, car ces animaux tuent pour se nourrir, les Blancs ont tué par soif de pouvoir, ils ont assassiné d’autre hommes, des petits frères, par simple avidité.

Au cours du temps, et surtout à l’époque de la colonisation, les hommes ont divisé les races humaines en catégories, selon d’abord leur couleur de peau. Ils ont établi des jugements selon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on se juger soi meme
  • Peut on se juger soi meme
  • peut-on se juger soi-meme
  • Peut-on évoquer l'autre sans se remettre en question soi-même ?
  • Suis je le meme que l'autre ?
  • Le même et l'autre
  • Qui peut juger ?
  • Peut on se definir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !