Peut on penser librement sans se soucier de se que pensent les autres?

483 mots 2 pages
Peut on penser par soi-même sans se soucier de ce que pensent les autres ?

La pensée est à la fois quelque chose d'évident et pourtant tellement précieux;c'est elle qui fait la richesse de chaque individu. Devrions nous penser par nous-même sans s'ouvrir aux pensées des autres ? Nous savons tous que la mise en commun d'idée et de savoir aboutit à un enrichissement personnel et donc un enrichissement commun,cependant sommes-nous capable de nous soucier de ce que pensent les autres sans penser par nous-même?Quel est l’intérêt de penser par soi-même sans contact avec le monde extérieur?

De l'éducation donnée par nos parents jusqu'à la dernière discussion de notre vie,en passant par toutes les publicités marchandes, nous baignons tous et toutes dans un flot d'idées et de sollicitations que nous seuls décidons d’interpréter et de nous approprier ou non en plus de nos propres réflexions personnelles. A partir de là comment pouvons discerner nos propres pensées de celles des autres?Comment pouvons nous nous construire notre personnalités si elle n'est qu'un mélange d'influences sans aucune réflexions personnelles? C’est en quelque sorte ce qui est reproché à notre société actuelle;une société qui consomme sans savoir pourquoi. Cet exemple concret montre très bien que l'homme est capable de se soucier de ce que pensent les autres sans penser par lui-même.

Penser ne se résume donc pas à vivre avec les informations données par nos cinq sens sinon à les interpréter d'un point de vue personnel en vue de se forger sa propre opinion, ce qui rejoins en quelque sortes la réflexion de Descartes dans l'extrait des Méditations étudié en cours. Il s'agit de trouver le juste milieu entre un dialogue avec soi-même sans fondements et la pensée ignorante car les deux sont stériles en tout point de vue. Se retirer de la société pour penser est un excellent moyen pour avoir une pensée réfléchie sur des sujets vastes tel que la conscience ou la vérité,mais comment peut on avoir

en relation

  • Burka selon kant et les utilitarstes
    2134 mots | 9 pages
  • E. Kant, qu'est ce que les lumières? commentaire
    3379 mots | 14 pages
  • Document
    878 mots | 4 pages
  • Faut-il travailler pour être libre?
    1844 mots | 8 pages
  • Ecole
    3032 mots | 13 pages
  • Peut on penser par soi meme?
    2127 mots | 9 pages
  • Guide du style et de l'élégance pour homme
    10132 mots | 41 pages
  • Canal de craponne
    3333 mots | 14 pages
  • Epicurisme et stroicisme
    2239 mots | 9 pages
  • la guère
    1605 mots | 7 pages