Peut-on s'en tenir au présent?

Pages: 12 (2931 mots) Publié le: 10 mai 2010
Peut-on s'en tenir au présent?

« Carpe diem »: cette sentence latine est le dernier vers d'une ode d'Horace, qui dans dans sa totalité traduite était: « cueille le jour, en te fiant le moins possible au lendemain. ». Ce discours du « carpe diem », où le sage, détaché du passé, la racine de tout remord et du futur, source de vaines espérances, sait vivre au présent, a traversé les âges.Ronsard, Baudelaire, Quesneau, toutes les époques connaissent cette volonté de s'en tenir simplement au présent, sans les remords du passé et les angoisses du futur.
Peut-on pourtant s'en tenir uniquement au présent? Etymologiquement parlant, cette phrase semble déjà paradoxale: se tenir relève d'une volonté d'immobilisme, d'arrêt, de constance vis-à-vis de soi-même et des autres: celui qui « sait àquoi s'en tenir » n'est-il pas celui qui a une opinion arrêtée sur un sujet et qui n'est pas prêt d'en changer? La conception habituelle que l'on se fait du temps qui passe ne permet que difficilement d'imaginer pouvoir retenir, arrêter, laisser en l'état le temps. On se figure en effet souvent le temps comme une jonction de deux demi droites, le passé et le futur, où leur point de rencontreserait le présent. Cependant cette conception ne permet pas de définir précisément le présent et le temps: il est vu comme un mécanisme nécessaire et donc impossible à arrêter, à l'instar d'un fleuve qui coule, image courante et acceptée par l'opinion. Quelle dimension peut-on donner au présent? Quelle peut être sa durée? Les philosophies de l'instant présent qui découlent ou ressemblent àl'épicurisme sont pourtant suffisamment nombreuses et structurées pour nous pousser à nous demander s'il est humainement possible d'exister dans le présent ou, au contraire si cette volonté ne relève que de la peur d'une vieillesse inéluctable et par extension à la mort, inconnue et terrifiante?
Si dans un premier temps on peut penser que les philosophies de l'instant présent sont un remède aux angoissesconcernant le futur et aux regrets ayant traits au passé, il nous semble pourtant que cette définition ne prend pas en compte la nature même de l'homme, construite sur ces deux faits. En outre cette volonté de ne vivre qu'au présent relevant peut-être d'une peur de la mort, on peut se demander, en raisonnant par l'absurde si l'immortalité serait elle-même un remède à ces angoisses. Pourtant, lesremèdes trouvés par l'homme transcendent le présent en s'y inscrivant: l'art et la religion.

« Qu'est-ce donc que le temps? Si personne ne m'interroge, je le sais; si je veux répondre à cette demande, je l'ignore. » Saint-Augustin, dans le chapitre XI des Confessions, montre bien à quel point le temps nous est familier, et pourtant aussi, à quel point sa conceptualisation nous échappe.
L'opinionvoit le temps comme quelque chose d'objectif, que nous subirions nécessairement. Cette conception linéaire du temps considère le passé, le présent et le futur comme ayant la même réalité, la même « consistance ». Pourtant, le passé et le futur n'existent de façon concrète, dans l'espace. Seul l'instant présent l'est. Cet instant présent pose lui aussi des problèmes de définition. On peutconsidérer l'instant présent comme le présent sensuel, celui on l'on voit, touche , sens, entend, goûte. Celui-ci dure, selon les scientifiques, quatre centièmes de seconde. Le temps serait alors l'enchainement successif de ces instants, suffisamment proches les uns des autres pour que l'on ne distingue pas de rupture entre eux. Mais le passé et l'avenir ne sont pas non plus « rien ». Le passé nous permetd'assurer à notre être une certaine continuité: nous voyons bien que nos pensées changent constamment, il en va de même pour nos émotions et finalement pour le monde. La présence de souvenirs nous permet d'avoir un regard rétrospectif sur notre conscience et ainsi de mesurer pleinement notre individualité. Une action passée, un concours, par exemple, modifie notre présent suivant qu'il est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le désir peut-il tenir ses promesses?
  • La science peut-elle tenir tenir lieu de philosophie ?
  • Peut- on se contenter de vivre au présent ?
  • Peut-on vivre au présent?
  • La sience peut-elle tenir lieu de sagesse
  • La technique peut-elle tenir lieu de sagesse ?
  • La science peut elle tenir lieu de sagesse ?
  • la science peut elle tenir lieu de philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !